La saison s’annonce en être une à oublier pour les Cowboys de Dallas. Mais le Québécois Louis-Philippe Ladouceur est sur le point de marquer l’histoire de la NFL.

Dan Ralph
La Presse Canadienne

Le match des Cowboys, dimanche, contre les Bengals de Cincinnati, sera le 250e de Ladouceur dans le circuit Goodell. Cela lui permettra de rejoindre le botteur Eddie Murray pour le plus de matchs joués par un Canadien dans la ligue.

Ladouceur devrait établir une nouvelle marque le 20 décembre, quand les Cowboys accueilleront les 49ers de San Francisco. Les Cowboys (3-9) ont subi deux défaites consécutives et occupent le dernier rang dans l’Est de la Nationale, deux matchs derrière les Giants de New York et l’équipe de Washington, tous deux à 5-7.

Le Montréalais de six pieds cinq, 255 livres, en est à sa 16e saison avec les Cowboys. Le footballeur de 39 ans amorcé sa carrière avec les Saints de La Nouvelle-Orléans en 2005, mais il a été libéré avant de jouer une seule rencontre avec eux.

Ladouceur se trouvait en Californie pendant la saison 2005 quand, après un match à San Francisco, les Cowboys sont demeurés dans la région pour se préparer à affronter les Raiders d’Oakland. Le spécialiste des longues remises Jon Condo, alors une recrue, éprouvait des ennuis et les Cowboys ont décidé de donner un essai à Ladouceur.

L’ex-entraîneur-chef des Cowboys Bill Parcells a été si impressionné par Ladouceur qu’il a retranché Condo dans l’autobus, avant un entraînement. Ladouceur a été un modèle de constance avec le club depuis, n’ayant jamais raté une rencontre, pas plus que l’une de ses remises sur un dégagement, un converti ou un placement depuis.

Murray, d’Halifax, a joué pour sept équipes, dont deux fois avec les Cowboys, où il a remporté le Super Bowl en 1993. Sa carrière dans la NFL s’est échelonnée sur 19 saisons. Choix de septième tour des Lions de Detroit en 1980, il a joué son dernier match avec les Redskins de Washington, en 2000. Au cours de sa carrière, il a réussi 352 de ses 466 placements (75,5 %) et marqué 1594 points.

En 2014, Ladouceur a vu son nom inscrit à la formation du Pro Bowl. Il est l’un des quatre Canadiens au sein de la formation des Cowboys, avec les joueurs de ligne défensive Tyrone Crawford, Neville Gallimore et Eli Ankou.

Il est le dernier joueur du club à avoir évolué au Texas Stadium et sous les ordres de Parcells, membre du Temple de la renommée. Mike McCarthy est son quatrième entraîneur-chef.

C’est facile de comprendre à quel point peu d’amateurs de football connaissent Ladouceur. Après tout, les seuls moments où l’on entend parler des spécialistes des longues remises est quand il en rate une.

« (Le manque de reconnaissance) fait partie du boulot, Ladouceur avait indiqué à La Presse Canadienne dans un entretien accordé en 2017. J’ai compris cela il y a longtemps et je suis bien à l’aise avec ça. »