Faisant rire d’eux parce qu’ils sont au sommet de la pire section de la NFL, les Giants de New York ont maintenant une grosse victoire pour valider leur place au premier rang de la section Est de l’Association Nationale.

La Presse Canadienne

Alfred Morris a réussi deux touchés au troisième quart et la défensive des Giants a limité Russell Wilson pour l’emporter 17-12 contre les Seahawks de Seattle, dimanche.

Négligés par plus de 10 points, les Giants (5-7) ont infligé aux Seahawks leur première défaite à domicile de la saison, ils ont créé du chaos dans la course au sommet de la section Ouest de la Nationale et ils ont gardé leur place en tête de la section Est pour une autre semaine.

Après avoir amorcé la saison avec une fiche de 0-5, les Giants ont remporté cinq de leurs sept dernières sorties, dont quatre de suite. La troupe de New York a livré de bonnes batailles aux Buccaneers de Tampa Bay et aux Rams de Los Angeles, mais elle a trouvé le bon moment pour signer un premier triomphe contre une équipe avec un dossier positif.

Et les Giants ont gagné sans leur quart partant Daniel Jones, blessé à l’ischio-jambier contre les Bengals de Cincinnati, la semaine dernière. Colt McCoy n’a pas été spectaculaire, mais il a réalisé quelques jeux clés et il a évité les erreurs après une interception en première demie.

McCoy a complété 13 de ses 22 passes pour des gains de 105 verges. Wayne Gallman a porté le ballon 16 fois pour des gains de 35 verges.

Pendant ce temps, les Seahawks (8-4) ont offert une performance peu inspirante. Wilson a vu 27 de ses 42 tentatives par la voie des airs être saisies pour des gains de 263 verges.

Eagles 16 – Packers 30

PHOTO JEFF HANISCH, USA TODAY SPORTS

Aaron Jones (33)

Aaron Jones a amassé 130 verges au sol, dont 77 sur un touché tard au quatrième quart, et les Packers de Green Bay ont vaincu les Eagles de Philadelphie 30-16.

Aaron Rodgers a rejoint Davante Adams pour deux de ses trois passes de touché et les Packers (9-3) ont infligé un quatrième revers de suite aux Eagles (3-8-1).

Les Packers menaient 23-3 au quatrième quart quand les Eagles ont inscrit deux majeurs en l’espace d’un peu plus d’une minute. Le quart recrue Jalen Hurts, qui a remplacé Carson Wentz au troisième quart, a amorcé la remontée avec une passe de touché de 32 verges à Greg Ward. Jalen Reagor a ensuite réussi un retour de botté de dégagement de 73 verges pour un touché.

Les Eagles ont forcé les Packers à dégager, mais ils n’ont pas été en mesure de faire avancer le ballon. Jones a ensuite mis le match hors de portée.

Rodgers, qui a complété 25 de ses 34 passes pour des gains de 295 verges, est devenu le septième quart de l’histoire de la NFL à atteindre le plateau des 400 passes de touché en carrière. Il a rejoint Tom Brady, Drew Brees, Peyton Manning, Brett Favre, Dan Marino et Philip Rivers.

Rodgers a atteint cette marque à son 193 match en carrière, ce qui constitue un record de vitesse. Il est également devenu le premier quart à lancer 35 passes de touché lors de cinq saisons différentes.

Adams, qui a capté 10 passes pour des gains de 121 verges, a récolté un majeur dans un septième match de suite, égalant le record d’équipe de Don Hutson.

Rodgers a aussi lancé une passe de touché de 25 verges à Robert Tonyan, dans la dernière minute du deuxième quart.

Patriots 45 – Chargers 0

PHOTO ASHLEY LANDIS, AP

Cam Newton et Rayshawn Jenkins

Cam Newton a inscrit deux touchés au sol et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont écrasé les Chargers de Los Angeles 45-0, dimanche.

Newton a réussi quatre matchs de plus d’un touché au sol cette saison, établissant un record de la NFL pour un quart. Il en avait réussi trois en 2011, une marque qu’il partageait avec cinq autres quarts.

Newton a marqué sur un plongeon d’une verge lors de la première série offensive des siens et il a ajouté un touché de deux verges au deuxième quart. Il a 11 touchés au sol cette saison, à trois de son sommet personnel, établi en 2011, avec les Panthers de la Caroline.

Les Patriots (6-6) ont gagné une deuxième partie de suite et quatre de leurs cinq dernières pour revenir dans la course aux séries dans l’Association Américaine.

Les Chargers (3-9) ont subi la pire défaite de leur histoire, éclipsant le revers de 49-6 aux mains des Chiefs de Kansas City, en 1964. Il s’agissait de la première fois depuis 2014 que les Chargers étaient victimes d’un blanchissage.

Les Patriots ont réussi deux touchés sur les unités spéciales. Gunner Olszewski a retourné un botté de dégagement sur une distance de 70 verges, au deuxième quart, procurant une avance de 14-0 à son équipe. Devin McCourty a ensuite retourné une tentative de placement bloquée sur une distance de 44 verges.

Newton a complété 12 de ses 19 passes pour des gains de 69 verges, dont une payante de cinq verges à N’Keal Harry.

-Par The Associated Press