Le quart Joe Burrow a été victime d’une blessure au genou gauche avant que son rival Alex Smith n’orchestre une remontée qui a mené l’équipe de Washington vers une victoire de 20-9 sur les Bengals de Cincinnati.

Associated Press

Burrow, le premier choix du repêchage de 2020 et le meneur de jeu d’avenir des Bengals, a été blessé tôt au troisième quart lorsqu’il a été frappé par deux joueurs de ligne du Washington après avoir lancé une passe.

Burrow, dont la saison est fort possiblement terminée, a conclu sa journée de travail avec 22 passes complétées en 34 tentatives pour des gains de 203 verges et une passe de touché.

Le départ de Burrow a permis à Smith et à Washington (3-7) de prendre le contrôle de la rencontre et de s’approcher à un demi-match des Eagles de Philadelphie et du premier rang de la section Est de l’Association nationale, la plus faible dans toute la ligue.

Immédiatement après que Burrow eut quitté le terrain, Smith a dirigé une série offensive de 55 verges qui s’est terminée par une passe de touché de trois verges à Steven Sims.

À son deuxième départ depuis une grave blessure à la jambe droite, le 18 novembre 2018, Smith a complété 17 passes en 25 tentatives pour des gains de 166 verges. Il a été victime d’une interception.

Le demi offensif recrue Antonio Gibson a amassé 94 verges au sol et ajouté un touché.

Lions 0 Panthers 20

PHOTO BRIAN BLANCO, AP

P.J. Walker

P. J. Walker a accumulé 258 verges par la passe et lancé une passe de touché à son premier départ dans la NFL et la défensive des Panthers de la Caroline a inscrit un premier blanchissage depuis 2015 dans un gain de 20-0 contre les Lions de Detroit.

Walker a été appelé à amorcer le match moins de deux heures avant le botté d’ouverture lorsque le quart régulier Teddy Bridgewater a officiellement été écarté de l’alignement en raison d’une blessure à un genou.

Walker s’est bien tiré d’affaires, complétant une passe parfaite de 52 verges à D. J. Moore et une autre de 17 verges à Curtis Samuel pour un touché.

Il a également été victime de deux mauvaises interceptions près de la zone des buts des Lions, ce qui n’a pas empêché les Panthers de mettre fin à une série de cinq défaites.

Le demi offensif Mike Davis a ajouté 64 verges au sol et a inscrit un majeur.

Dans la défaite, Matthew Stafford n’a complété que 18 de ses 33 passes pour des gains de 178 verges, et a été victime de cinq sacs du quart.

Stafford a participé au match en dépit d’une blessure au pouce qui l’a empêché d’accepter des remises de son joueur de centre durant les entraînements.

Les Lions ont subi un premier revers par blanchissage depuis le 18 octobre 2009, saison recrue de Stafford dans la NFL. Stafford n’avait toutefois pas participé à ce match.

Patriots 20 Texans 27

PHOTO DAVID J. PHILLIP, AP

Deshaun Watson (4)

Deshaun Watson a amassé 344 verges par la passe et contribué à trois touchés et J. J. Watt a rabattu quatre passes pour mener les Texans de Houston vers un gain de 27-20 sur les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les deux passes de touché de Watson et le sien ont été enregistrés en première demie à l’issue de laquelle les Texans (3-7) menaient 21-10.

Watson et le reste de l’attaque des Texans ont été moins efficaces par la suite et permis aux Patriots (4-6) de revenir au plus fort de la lutte. Toutefois, un placement de Kaimi Fairbairn a permis aux Texans de porter le score 27-20 avec trois minutes et demie à jouer.

La piètre défensive des Texans a ensuite assuré la victoire en stoppant une poussée des Patriots.

Watt a rabattu une passe de Cam Newton lors d’une situation de troisième essai. Sur le jeu suivant, Justin Reid a mis suffisamment de pression sur le vétéran quart pour le forcer à se débarrasser du ballon.

Ce sera la première fois depuis 2009 que les Patriots connaîtront une saison régulière avec au moins six défaites.

Par ailleurs, il s’agit de la première victoire des Texans face à une autre formation que les Jaguars de Jacksonville.

Watt et Reid ont mené les assauts de la défensive tout au long du match. Watt a maintes fois bloqué des tentatives de passe tandis que Reid a obtenu son premier sac du quart en carrière, réalisé trois plaqués en plus de frapper Newton en deux autres occasions.

Falcons 9 Saints 24

PHOTO BUTCH DILL, AP

Taysom Hill (7)

Taysom Hill a inscrit deux touchés par la voie terrestre en plus de récolter 233 verges par la passe à son premier départ au poste de quart dans la NFL et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont signé une septième victoire consécutive, 24-9 contre les Falcons d’Atlanta.

Avec le vétéran quart Drew Brees au rancart pendant au moins trois semaines en raison de multiples fractures aux côtes, l’entraîneur-chef Sean Payton a choisi de faire confiance à Hill plutôt qu’à Jameis Winston.

Hill, qui a entamé sa carrière à titre de réserviste avec les Saints en 2017, a paru à l’aise dans la gestion du plan de match mis de l’avant par Payton expressément pour lui cette semaine.

Il a complété 18 des 23 passes qu’il a tentées, n’a été victime d’aucune interception, et s’est servi de ses qualités athlétiques pour mener les Saints avec des gains de 51 verges au sol.

Hill a connu une bien meilleure journée que son rival Matt Ryan. Victime de huit sacs, Ryan a complété sa journée de travail avec 19 passes réussies en 37 tentatives pour des gains de 232 verges. Il n’a lancé aucune passe de touché et a été victime de deux interceptions, réalisées par les demis défensifs Marcus Williams et Janoris Jenkins.

Cameron Jordan a inscrit trois sacs du quart pendant que Trey Hendrickson et David Onyemata en obtenaient deux chacun.

L’unité défensive des Saints a limité l’attaque terrestre des Falcons à seulement 52 verges.

Eagles 17 Browns 22

PHOTO SCOTT GALVIN, USA TODAY SPORTS

Kareem Hunt (27)

Kareem Hunt a survolé Jalen Mills sur une course pour un touché, Olivier Vernon a remplacé Myles Garrett avec brio, inscrivant trois sacs du quart et un touché de sûreté, et les Browns de Cleveland sont demeurés au plus fort de la course pour une place en series éliminatoires grâce à une Victoire de 22-17 contre les Eagles de Philadelphie.

La course de Hunt, sur une distance de cinq verges, est survenue peu de temps après un spectaculaire sprint de 54 verges de Nick Chubb.

Les Browns (7-3) ont aussi bénéficié d’un retour d’interception sur une distance de 50 verges du secondeur Sione Takitaki en première demie.

Les Browns n’ont jamais cessé de harceler le quart Carson Wentz, même s’ils ne pouvaient compter sur Garrett, leur joueur étoile en défensive, mis au rancart par la COVID-19 et dont on est encore incertain du moment où il pourra revenir au jeu.

Une passe de quatre verges de Wentz à Dallas Goedert a permis aux Eagles (3-6-1) de réduire l’écart à 22-17. Toutefois, les Browns ont récupéré le botté court qui a suivi et confirmé leur septième victoire, soit une de plus qu’en 2019.

Ce fu tune autre journée laborieuse pour Wentz et les Eagles, handicapés par un manque de régularité et les blessures depuis le début de la saison.

Wentz a pris une mauvaise décision lors de l’interception de Takitaki, a été victime d’une autre interception — sa 14 cette saison — vers la fin du match et a plaqué cinq fois derrière sa ligne de mêlée.

Wentz a été victime de 40 sacs depuis le début de la saison, un sommet dans la NFL.