Les propriétaires de la NFL ont approuvé une proposition qui récompensera les organisations pour avoir développé des entraîneurs ou des dirigeants provenant de minorités quand ils sont embauchés par une autre équipe comme entraîneur-chef, directeur général ou président.

Rob Maaddi Associated Press

Un plan B pour des éliminatoires à 16 équipes si des matchs importants sont annulés en raison de la COVID-19 a aussi été approuvé.

Ces décisions ont été prises lors d’une réunion virtuelle entre le commissaire de la NFL, Roger Goodell, et les dirigeants des équipes.

Les équipes qui perdent un entraîneur ou dirigeant provenant d’une minorité afin qu’il devienne entraîneur-chef ou l’un des membres principaux de la direction d’une autre équipe recevront un choix compensatoire de troisième ronde lors de deux années consécutives. Si une équipe perd un entraîneur et un dirigeant provenant d’une minorité pour qu’ils deviennent entraîneur-chef et directeur général ou président, l’équipe recevra un choix compensatoire de troisième ronde lors de trois années de suite.

La résolution doit être approuvée par l’Association des joueurs de la NFL.

« Il s’agit d’une initiative importante pour la NFL. Nous avons souvent déclaré qu’il n’y a pas une chose en particulier qui fera une différence. Nos efforts sont donc faits dans l’objectif de regarder tout ce que nous pouvons faire pour améliorer nos règles, notre manière de fonctionner ou d’encourager les équipes à agir pour obtenir le résultat souhaité, qui est l’augmentation de la diversité et de l’inclusion dans nos rangs », a dit Goodell.

En ce qui concerne les éliminatoires, qui devaient déjà passer de 12 à 14 équipes avant la pandémie, elles seront ajustées si la ligue n’est pas en mesure de compléter son calendrier en 17 semaines, tel que prévu, ou 18 semaines. Le système à 16 équipes sera appliqué seulement si une équipe dans la course aux éliminatoires n’a pas disputé une saison complète.