(Indianapolis) Lamar Jackson a augmenté la cadence en deuxième demie, dimanche, et a recommencé à fracasser des records.

Par Michael Marot
Associated Press

Après qu’un majeur de Gus Edwards sur une course d’une verge eut offert l’avance aux Ravens de Baltimore à mi-chemin au troisième quart, Jackson a confirmé la victoire de 24-10 des siens face aux Colts d’Indianapolis grâce à un touché sur une course de neuf verges.

Les Ravens (6-2) ont ainsi battu un record de la NFL en marquant au moins 20 points dans un 31e match de suite. Les Broncos de Denver avaient établi l’ancienne marque, avec 30 matchs consécutifs d’au moins 20 points de 2012 à 2014.

« Nous avons pris leur défensive à contre-pied, a dit Jackson. La ligne offensive a fait du bon travail et les gars se sont démarqués. »

Jackson a complété 19 de ses 23 passes pour 170 verges de gains. Il a couru 13 fois avec le ballon pour 58 verges de gains. Il n’a pas lancé de passes de touché, mais n’a pas commis de revirement.

Les Ravens ont également gagné leurs 10 derniers matchs à l’étranger, la plus longue séquence active dans la NFL, en remportant un premier match en sept visites à Indianapolis dans leur histoire. Les Ravens avaient aussi perdu 20 fois d’affilée quand ils étaient en retard au pointage à la mi-temps.

Les Colts (5-3) ont encaissé un premier revers à domicile cette saison.

Sans surprise, Jackson a changé l’allure du match en commençant la deuxième demie avec une séquence sans caucus.

L’offensive qui semblait n’aller nulle part en première demie a complètement dominé les Colts, ayant à un certain moment un avantage de 32-4 au chapitre des jeux tentés. Quand Edwards a atteint la zone des buts avec 5 : 43 à faire, les Ravens prenaient les devants 14-10. Jackson a confirmé le résultat avec une brillante feinte de remise avant de pouvoir facilement marquer un touché tôt au quatrième quart.

« Tout le monde a ses responsabilités et les gars doivent gagner leur bataille individuelle, a dit le plaqueur des Colts DeForest Buckner. Je pense que nous avons bien fait globalement, sauf que nous aurions eu besoin de les freiner quelques fois de plus sur des troisièmes essais pour redonner le ballon à notre offensive. »

La défensive des Ravens a aussi connu un fort match, provoquant au moins un revirement dans un 21e match de suite. Ils en ont réussi deux et l’offensive a enchaîné chaque fois avec un touché.

Jonathan Taylor a donné les devants 7-0 aux Colts tôt dans le match. Il a toutefois commis un échappé un peu plus tard et Chuck Clark a récupéré le ballon avant de filer sur 65 verges jusque dans la zone, ce qui créait l’égalité 7-7.

Les Colts menaient 10-7 à la mi-temps, gracieuseté d’un placement de 43 verges de Rodrigo Blankenship.