(Orchard Park) Josh Allen aura peut-être le crédit d’avoir sauvé les Bills de Buffalo d’un effondrement monumental en deuxième demie, mais le quart de troisième année était en colère d’avoir placé son équipe dans cette position.

John Wawrow
Associated Press

Deux revirements en deuxième demie ont permis aux Rams de Los Angeles d’effacer un retard de 25 points, mais Allen a lancé une passe de touché de trois verges à Tyler Kroft avec 15 secondes à faire et les Bills ont triomphé 35-32, dimanche.

« J’étais un peu trop relax et c’est de ma faute. Je dois être meilleur pour notre équipe et pour notre attaque, a déclaré Allen. Je ne peux pas lancer une interception, je ne peux pas échapper le ballon et je ne peux pas perdre mon calme. Nous nous sommes ressaisis et je suis fier de nos joueurs. »

Allen, qui a participé à cinq touchés, a conjugué ses efforts avec ceux de Stefon Diggs pour un majeur de quatre verges qui a donné les devants 28-3 aux Bills avec 8 : 05 à écouler au troisième quart.

Jared Goff avait guidé son équipe vers des majeurs sur quatre possessions consécutives. La séquence avait été couronnée par un touché sur une course d’une verge de Darrell Henderson avec 4 : 30 à faire.

Allen a répliqué pour les Bills (3-0) en orchestrant une séquence de 11 jeux et 75 verges, qui a été prolongée grâce à une punition d’obstruction sur un quatrième essai et sept verges à franchir à partir de la ligne de 12 des Rams. La punition de Darious Williams a placé les Bills à la ligne de trois verges.

Un jeu plus tard, Allen s’est déplacé vers sa gauche et a lobé le ballon par — dessus un joueur des Rams. Kroft a sauté et a capté le ballon avant de tomber dans la zone des buts pour son deuxième touché du match.

Les Bills ont maintenant gagné leurs trois premiers matchs lors de deux saisons de suite pour une première fois depuis les campagnes 1991 et 1992 et une troisième fois dans leur histoire.

Les Rams (2-1) n’ont finalement pas réussi à triompher après avoir effacé le troisième plus grand déficit en saison régulière de l’histoire de la NFL. Les joueurs ont pris une partie du blâme, mais ils étaient également en colère à propos de la pénalité décernée à Williams.

« Nous étions près de l’objectif, mais ce n’est pas assez dans cette ligue, a mentionné le demi de sûreté des Rams John Johnson. Tout le match était bizarre. C’était un mauvais appel des arbitres, mais on ne peut pas tout réduire à une seule pénalité. »

Allen a complété 24 de ses 33 passes pour des gains de 311 verges. Il a lancé quatre passes de touché et il en a réussi un au sol.

Goff a vu 23 de ses 32 tentatives par la voie des airs être captées pour des gains de 321 verges. Il a lancé deux passes de touché et il a été victime d’une interception.