(Fort Lauderdale) Le demi de coin des Bengals de Cincinnati Mackensie Alexander a été arrêté mercredi pour agression après que des policiers ont indiqué qu’il a violemment battu un homme peu de temps après être rentré en Floride pour aider aux recherches de son père porté disparu.

Associated Press

Alexander, qui est âgé de 26 ans, et un autre homme âgé de 28 ans, Evins Clement, ont été arrêtés par les policiers du bureau du shérif du comté de Collier mardi soir, peu après le retour d’Alexander dans le sud-ouest de la Floride, où il a grandi et où sa famille habite toujours dans la petite communauté rurale d’Immokalee. Alexander et Clement ont été libérés après une audience mercredi et après avoir payé une caution de 2000 $ chacun.

Son père, immigrant haïtien, est disparu

Alexander avait quitté le camp d’entraînement des Bengals plus tôt mardi afin de prêter main-forte aux recherches pour retrouver son père âgé de 65 ans, Jean Alexandre, un immigrant haïtien qui utilise un nom de famille français. Les enquêteurs ont mentionné qu’un autre homme leur a confié qu’Alexandre et lui avaient parcouru environ 130 km pour aller cueillir des baies de palmier dans le comté d’Okeechobee lundi. L’homme, dont le nom n’a pas été révélé, a aussi confié aux policiers qu’Alexandre était demeuré là-bas.

En conséquence, une battue a été organisée par les policiers du comté d’Okeechobee pour retrouver Alexandre.

Selon le rapport d’arrestation d’Alexander, Clement et lui se sont rendus au domicile de l’homme qu’ils sont accusés d’avoir agressé « pour discuter de l’incident préalable ». Les représentants du bureau du shérif de Collier ont refusé de dire si l’incident préalable était la disparition d’Alexandre, ou si la victime était l’homme qui l’aurait aperçu en dernier.

Le rapport ajoute qu’Alexander a tenté de convaincre l’homme de les accompagner, mais qu’il avait refusé, puisqu’il craignait des représailles. L’homme aurait confié aux policiers qu’Alexander l’aurait menacé d’aller s’emparer d’une arme à feu dans sa voiture. Lorsqu’il a de nouveau refusé de les accompagner, la victime a allégué que Clement l’avait empoigné et qu’Alexander l’avait frappé au visage.

Les deux hommes ont quitté la scène en entendant le son des sirènes de police, mais ont été rattrapés peu de temps plus tard.