(Kansas City) Le quart-arrière des Chiefs de Kansas City, Patrick Mahomes, sait que le retour à l’entraînement comporte « quelques risques », mais il admet être confortable avec les protocoles sanitaires établis par la NFL et l’Association des joueurs afin d’assurer un environnement sécuritaire aux joueurs et au personnel.

Associated Press

Mahomes a fait part de son opinion lors d’une visioconférence avec quelques journalistes locaux, samedi. Le lauréat du titre du joueur par excellence du Super Bowl était parmi les recrues au centre d’entraînement de l’équipe une journée après que la NFL et l’Association des joueurs aient trouvé un terrain d’entente quant au processus de retour pour les camps d’entraînement.

La NFL et l’Association des joueurs se sont entendues sur les protocoles entourant la COVID-19 et la date du début des camps d’entraînement, vendredi, après que l’entente eut été acceptée à 29 voies contre 3 par les représentants des joueurs. Les deux parties se sont finalement mises d’accord sur de nouveaux règlements en vue des camps d’entraînement, de la situation économique et des protocoles sanitaires. L’entente prévoyait aussi une clause échappatoire, dont le Québécois Laurent Duvernay-Tardif s’est prévalu.

Mahomes a dit qu’il respectait la décision de son coéquipier de demeurer au Canada, où il pratique la médecine dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Duvernay-Tardif ne touchera pas son salaire entier en 2020, mais récoltera tout de même 150 000 $ US.