Au final, les Chiefs de Kansas City voulaient s’assurer de garder Laurent Duvernay-Tardif et le garde québécois voulait poursuivre sa carrière avec eux. Les deux côtés se sont donc entendus sur une restructuration de contrat en vue de la saison prochaine.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

« Je suis très heureux d’avoir pu m’entendre avec les Chiefs de Kansas City sur un contrat restructuré en vue de la saison 2020. Ceci permet à l’équipe de libérer de la place salariale et je suis très excité de défendre notre titre en vue de la prochaine saison. Nous avons une belle opportunité de garder le noyau de l’équipe afin de se donner les meilleures chances pour connaître du succès », a commenté Duvernay-Tardif dans un communiqué de presse. Le garde québécois n’accordera pas d’entrevue médiatique pour le moment.

Avant sa restructuration de contrat, Duvernay-Tardif devait toucher un salaire de 6,45 millions en 2020. De deux choses l’une. Ou bien le joueur de 29 ans a accepté une diminution salariale, ou une partie de son salaire lui a été donné sous forme de boni, ce qui aurait pour effet de diminuer la valeur de son contrat par rapport au plafond salarial en 2020. Les Chiefs gagneraient ainsi de l’espace sous le plafond à court terme en repoussant une partie de l’argent dû à Duvernay-Tardif à 2021 et 2022, les deux dernières années prévues à son contrat.

Les Chiefs ont également récemment restructuré le contrat de leur receveur Sammy Watkins. En plus de devoir faire signer des contrats aux joueurs qu’ils sélectionneront lors du repêchage, qui commencera jeudi soir, les Chiefs pourraient choisir d’offrir un contrat à long terme à leur quart étoile, Patrick Mahomes, au cours de la saison morte.

PHOTO KIM KLEMENT, USA TODAY SPORTS

Le quart-arrière Patrick Mahomes

« Andy Reid, les autres entraîneurs et toute l’équipe voulaient que Laurent demeure à Kansas City. Et Laurent n’a jamais caché qu’il aimait les Chiefs et que son souhait était de demeurer avec eux », a dit Sasha Ghavami, l’agent et l’ami de Duvernay-Tardif.

Les Chiefs ont gagné le deuxième Super Bowl de leur histoire et leur premier en 50 ans, le 2 février dernier à Miami. Ils ont vaincu les 49ers de San Francisco, 31-20.