(Miami) La star du football américain Tom Brady s’est fait taper sur les doigts par une employée de la Ville de Tampa, en Floride, où il vient d’emménager, pour ne pas avoir respecté la réglementation locale sur le confinement instaurée pour lutter contre le coronavirus.

Agence France-Presse

Brady, 42 ans, s’entraînait dans un parc de la ville, pourtant fermé au public, et a été prié de regagner rapidement son domicile, a révélé lundi la mairesse de Tampa, Jane Castor.

« Une agent en charge de la surveillance des parcs a vu un homme qui faisait du sport dans l’un des nos jardins publics, elle est allée le voir et c’était Tom Brady », a expliqué l’édile locale lors de son point quotidien sur l’évolution des contaminations à la COVID-19.

La Ville de Tampa a profité de cet incident pour rappeler sur son compte Twitter que chaque habitant, même les plus célèbres, avait un rôle à jouer pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

« Désolé @TomBrady ! Notre équipe des parcs municipaux a hâte de vous accueillir, tout comme toute notre ville, avec le plus grand des sourires. Mais jusqu’à ce que cela soit possible, prenez soin de vous et restez à la maison autant que possible pour aider à faire baisser la courbe des contaminations », a-t-elle tweeté.

Brady, sextuple vainqueur du Super Bowl, a fait sensation en mars en rejoignant les Buccaneers de Tampa Bay après 20 saisons passées chez les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Le quart-arrière a signé un contrat de deux ans avec les Buccaneers qui lui garantit un salaire de 50 millions de dollars.