Willie Davis, membre du Temple de la renommée du football qui a aidé les Packers de Green Bay à remporter leurs deux premiers Super Bowls, est décédé. Il était âgé de 85 ans.

Steve Megargee
Associated Press

Les Packers ont confirmé le décès de l’ailier défensif au Temple de la renommée mercredi, comme l’a fait son ex-coéquipier Dave Robinson, lui aussi admis à Canton.

Choix de 15e tour, Davis a amorcé sa carrière dans la NFL en jouant à la fois en défense et à l’attaque pour les Browns de Cleveland en 1958 et 1959. Il a toutefois connu ses meilleures saisons après avoir été échangé aux Packers.

PHOTO D’ARCHIVES AP

L’ailier défensif Willie Davis, qui a contribué aux victoires des Packers lors des deux premiers Superbowl, est mort à 85 ans.

Il est demeuré à Green Bay jusqu’à la fin de sa carrière, en 1969, au cours de laquelle il a été élu cinq fois au sein de l’équipe toute étoile. Si les plaqués et le sacs n’étaient pas compilés à l’époque où il jouait, ses 22 échappés recouvrés démontrent à quel point il était au cœur des gros jeux de la défense des Packers.

Davis a été élu au sein de l’équipe de la décennie 1960 de la NFL et admis au Temple de la renommée en 1981. Il a aidé les Packers à remporter le championnat de la NFL en 1965, avant de faire partie des équipes gagnantes des Super Bowls disputés après les saisons 1966 et 1967.

Après le football, il a connu une brillante carrière dans le monde des affaires, siégeant notamment au sein des conseils d’administration de compagnies comme Dow Chemical, Sara Lee, la brasserie Schlitz et Mattel, en plus de celui des Packers, de 1994 à 2005.