(Seattle) Rashaad Penny a inscrit un touché au sol et un autre via une réception, lundi, aidant les Seahawks de Seattle à gagner 37-30 face aux Vikings du Minnesota.

Tim Booth
Associated Press

Russell Wilson a réussi deux passes de touché, dont une connexion de 60 verges avec David Moore, peu avant la fin du troisième quart.

Seattle (10-2) a la même fiche que San Francisco mais le bris d’impasse est en faveur des Seahawks, au sommet de leur section.

Le Minnesota (8-4) a glissé à un match de Green Bay dans leur section ; les Vikings doivent également se méfier des Rams, dans la lutte aux places au premier tour.

PHOTO STEVEN BISIG, USA TODAY SPORTS

L'ailier rapproché des Vikings Kyle Rudolph (82) serre la main du quart-arrière des Seahawks Russell Wilson (3) après le match

Wilson n’a pas été exceptionnel, mais les Seahawks ont obtenu assez de gros jeux pour mériter un cinquième gain d’affilée.

En première demie, Wilson a voulu envoyer au sol une passe déviée, mais Anthony Harris a saisi le ballon et l’a ramené sur 20 verges, pour un touché.

Wilson a complété 21 passes sur 31, pour 240 verges.

Penny et Chris Carson ont excellé au sol. Seattle a totalisé 218 verges par la course, le plus haut total du genre permis par le Minnesota cette année.

Carson a récolté 102 verges terrestres, dont une course d’une verge pour un touché. Avec un peu plus de deux minutes à disputer dans le match, il a signé une course de 11 verges sur un troisième essai et une verge, permettant aux siens de mieux respirer.

Penny a ajouté 74 verges au sol.

PHOTO JOHN FROSCHAUER, AP

Rashaad Penny marque un touché

Au milieu du dernier quart, Kyle Rudolph a réussi un superbe catch de la main gauche, un attrapé de trois verges, pour un touché. Dan Bailey a toutefois raté le converti, laissant les Vikings en déficit par quatre points, 34-30.

Jason Myers a réussi trois placements, dont un de 36 verges qui a amené le score au compte final, avec 21 secondes au cadran.