(Atlanta) Les Saints de La Nouvelle-Orléans auront l’occasion de régler des comptes alors qu’ils rendront visite aux Falcons d’Atlanta jeudi soir.

Charles Odum
Associated Press

En prenant la mesure des Falcons, les Saints (9-2) pourraient aussi s’assurer d’un troisième titre d’affilée de la section Sud de l’Association nationale. C’est là que se trouve l’élément de motivation le plus important.

«C’est ce à quoi tout le monde pense dans ce vestiaire», a déclaré le plaqueur Sheldon Rankins au sujet de ce possible tour du chapeau.

Les Falcons ont causé une vive surprise en dominant les Saints 26-9, le 10 novembre, à La Nouvelle-Orléans. C’est la seule défaite des Saints à leurs neuf dernières sorties.

AP

Devonta Freeman des Falcons est poursuivi par Demario Davis.

«La dernière fois, nous n’avons pas joué du bon football, a reconnu le secondeur Demario Davis. Nous n’avons bien joué contre la course et nous n’avons pas été capables de les arrêter lors de troisièmes essais. Nous n’avons pas provoqué de revirements et nous n’avons pas été efficaces dans la zone dangereuse. Nous allons devoir être meilleurs à tous les niveaux, c’est certain.»

Les Falcons savent qu’ils ne peuvent s’attendre à un résultat identique, surtout contre une attaque menée par Drew Brees.

«Vous connaissez Drew. Si vous l’avez déjoué par votre stratégie, si vous l’avez battu grâce à un certain schéma défensif, il est le type de joueur contre lequel vous ne pouvez pas répéter les mêmes tactiques, car il étudie constamment, a noté le maraudeur Ricardo Allen, des Falcons. Il ne se fait pas berner très souvent.»

Cette impressionnante prestation à La Nouvelle-Orléans était la première de deux d’affilée lors desquelles les Falcons n’ont pas concédé de touchés. Alors que les Falcons (3-8) espéraient qu’il s’agissait du début d’un revirement de situation, ils ont plutôt retrouvé leurs mauvaises habitudes en s’inclinant 35-22 à domicile contre les Buccaneers de Tampa Bay, dimanche dernier. Ce revers les a ramenés au dernier rang de leur section.

Le match de jeudi pourrait par ailleurs marquer le retour au jeu du demi offensif Devonta Freeman, des Falcons, qui a raté les deux dernières parties à cause d’une blessure à un pied. Toutefois, l’ailier rapproché Austin Hooper devrait rater une troisième rencontre consécutive à cause d’une blessure à un genou.

AP

Marshon Lattimore

Chez les Saints, il en est de même du demi de coin Marshon Lattimore, victime d’une blessure à un ischio-jambier lors du duel contre les Falcons.

Les Saints tenteront aussi de limiter le nombre de pénalités. Jusqu’à maintenant cette saison, l’équipe écope, en moyenne, 7,8 punitions par rencontre, le deuxième plus haut total chez les Saints depuis l’entrée en scène de l’entraîneur-chef Sean Payton en 2006.

Lors du duel contre les Falcons, les Saints ont écopé 12 punitions et autant dimanche dernier face aux Panthers de la Caroline.