(Cleveland) Le joueur des Browns de Cleveland Myles Garrett a été suspendu au minimum pour le reste de la saison et les éliminatoires, a annoncé la NFL vendredi.

Tom Withers
Associated Press

Garrett a été sanctionné pour avoir arraché le casque protecteur du quart des Steelers Mason Rudolph, avant de lui asséner un coup à la tête avec celui-ci. L’incident s’est produit dans les dernières secondes du match, et le joueur des Browns a écopé de la peine la plus sévère de l’histoire de la ligue pour une pénalité décernée sur le terrain.

L’ex-joueur des Titans du Tennessee Albert Haynesworth avait été suspendu cinq matchs en 2006.

Garrett a aussi reçu une amende d’un montant indéterminé et devra rencontrer le commissaire Roger Goodell avant qu’il puisse effectuer un retour au jeu.

La mêlée générale qui a suivi a aussi entraîné son lot de sanctions. Rudolph a évité le pire, et il a qualifié l’attaque du joueur défensif étoile de « lâche et amateure ».

La ligue a dit que Garrett « a enfreint les règlements relatifs à la rudesse excessive et à la conduite antisportive, en plus d’avoir pris part à une bagarre et d’avoir retiré le casque protecteur d’un adversaire pour s’en servir comme d’une arme ».

Le plaqueur des Browns Larry Ogunjobi a été suspendu pour un match, pour avoir frappé Rudolph de dos.

Du côté des Steelers de Pittsburgh, le centre Maurkice Pouncey a écopé d’une suspension de trois rencontres pour avoir asséné des coups de poing et des coups de pied à Garrett.

Les deux équipes ont aussi été soulagées de 250 000 $ US chacune.

« Nous sommes extrêmement déçus de ce qui s’est produit à la fin de la rencontre d’hier soir, ont commenté les copropriétaires des Browns Dee et Jimmy Haslam par voie de communiqué. Il n’y a pas de place pour ce genre d’incident au football et ça ne reflète pas les valeurs de notre organisation.

« Nous nous excusons sincèrement envers Mason Rudolph et les Steelers de Pittsburgh. Myles Garrett a été un bon coéquipier, un bon membre de notre organisation et de notre communauté depuis trois ans, et les gestes qu’il a posés hier soir sont totalement inacceptables. Nous acceptons les conséquences imposées par la ligue pour ses gestes. »

L’attaque de Garrett aux dépens de Rudolph a été décriée aux quatre coins de la ligue, et de l’univers sportif.

Ses gestes auront des conséquences pour les Browns (4-6), qui sont de retour dans la course aux éliminatoires de la NFL. Ils seront cependant privés de leur joueur étoile en défensive pour le reste de la campagne.