(New York) Les dirigeants des Jets de New York sont déçus et furieux que des commentaires du quart Sam Darnold, qui a dit avoir l’impression de « voir des fantômes », ont été mis en ondes sur le réseau ESPN lors du match de lundi soir.

Dennis Waszak Jr.
Associated Press

Darnold portait un micro en prévision du duel face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, que les Jets ont perdu 33-0. Après le troisième de ses cinq revirements dans le match, le meneur de jeu des Jets, frustré, était assis sur les lignes de côté au deuxième quart quand il a émis son commentaire qui est rapidement devenu viral sur les médias sociaux après sa mise en ondes.

PHOTO BRAD PENNER, USA TODAY SPORTS

L’entraîneur-chef des Jets, Adam Gase

« Ça a été décevant d’entendre parler de cela après le match, a déclaré l’entraîneur-chef des Jets, Adam Gase, mardi. Je ne sais pas si j’ai déjà vu dans le passé un commentaire du genre mis en en ondes. Ça me dérange. Ça dérange l’organisation. »

Gase a ajouté que les Jets allaient y songer sérieusement avant de collaborer de nouveau avec les réseaux dans le futur.

« Vous ne vous attendez jamais à voir quelque chose comme ça arriver, a ajouté Gase. Le fait que ça se soit produit nous fait réfléchir sur la possibilité de continuer de collaborer parce que je ne vois pas comment nous pouvons permettre à notre quart de concession d’être placé dans une telle position. »

Lors de matchs aux heures de grande écoute, des micros sont branchés à certains joueurs et un représentant de NFL Films est sur place pour écouter. Le représentant va ensuite permettre la mise en ondes des commentaires — dans ce cas particulier, pour le match du lundi soir du réseau ESPN.

Le processus d’approbation vise à empêcher la mise en ondes de commentaires qui pourraient transmettre une image négative des joueurs, des instructeurs, de l’équipe ou de la ligue.

ESPN a refusé de commenter, référant l’affaire à NFL Films. La Ligue n’a pas réagi dans l’immédiat.

Le demi Le’Veon Bell, des Jets, a pris la défense de Darnold sur les réseaux sociaux, et critiqué la NFL.

Dans le jargon du football, « voir des fantômes » est une expression qui signifie qu’un joueur a de la difficulté à bien déceler les couvertures défensives ou a l’impression de sentir de la pression dans la poche protectrice alors qu’il n’y en a pas.

Ça semblait nettement le cas pour Darnold, qui a connu la pire sortie de sa jeune carrière, ne complétant que 11 passes sur 32 pour des gains de 86 verges et quatre interceptions. Son taux d’efficacité n’a été que de 3,6.

« J’ai pleinement confiance que Sam va s’en remettre », a déclaré Gase.