(Landover) Robbie Gould a réussi des placements de 28, 22 et 29 verges pour fournir les seuls points des 49ers de San Francisco dans une victoire de 9-0 contre les Redskins de Washington, dimanche.

Stephen Whyno
Associated Press

Malgré la pluie battante, les 49ers ont amorcé leur saison avec une fiche de 6-0 pour la troisième fois de leur histoire et leur première fois depuis 1990, alors que l’équipe avait conclu l’année avec un dossier de 14-2.

Les joueurs de Kyle Shanahan n’ont pas eu l’air d’une puissance invaincue dans ces conditions climatiques qui ont mené la vie dure au quart Jimmy Garoppolo et à son attaque. Garoppolo s’est ressaisi après une première demie désastreuse et il a conclu la rencontre avec 12 passes réussies en 21 tentatives et pour des gains de 151 verges.

PHOTO ALEX BRANDON, ASSOCIATED PRESS

Robbie Gould a inscrit les neuf points de son équipe.

La défensive des 49ers est toutefois restée dominante après avoir limité les Rams de Los Angeles à seulement sept points, la semaine dernière, et les Browns de Cleveland à trois points, la semaine précédente. Il s’agissait du premier jeu blanc de la formation de San Francisco depuis la première semaine d’activités de la saison 2016.

L’entraîneur-chef par intérim des Redskins, Bill Callahan, semblait se plaire sous la pluie alors qu’il priorise le jeu au sol. L’équipe a commencé l’affrontement avec 10 jeux au sol de suite et Adrian Peterson a récolté 81 verges en 20 courses.

Les Redskins (1-6) ont été blanchis pour une première fois cette saison.