(Londres) De la façon dont la défensive des Panthers s’emparait du ballon, Christian McCaffrey et l’attaque de la Caroline auraient pu prendre une journée de congé.

Josh Dubow
Associated Press

McCaffrey a inscrit deux touchés et les Panthers ont transformé cinq interceptions aux dépens de Jameis Winston en 17 points au tableau indicateur, dimanche, en route vers une victoire de 37-26 contre les Buccaneers de Tampa Bay.

« Ces gars-là sont incroyables, a dit McCaffrey à propos de la défensive. J’avais l’impression que chaque fois qu’ils étaient sur le terrain contre l’attaque [des Bucs], ils avaient l’opportunité de provoquer un revirement ou un sac du quart. Notre front défensif est assez vorace… Ils ont fait un boulot incroyable tout au long du match. C’est merveilleux quand tu peux compter sur une défensive semblable. »

Après avoir encaissé deux défaites consécutives en lever de rideau de la saison alors que Cam Newton, diminué, dirigeait leur attaque, les Panthers (4-2) ont retrouvé leur dynamisme grâce au quart Kyle Allen. McCaffrey a effectué plusieurs jeux clés et la défensive des Panthers a été opportuniste — elle a d’ailleurs établi un nouveau record de concession avec sept revirements au total.

Ces facteurs ont joué un rôle déterminant à l’occasion de la première visite des Panthers à Londres, même si les Bucs (2-4) devaient être l’équipe locale.

Les Panthers ont profité des nombreuses blessures qui ont décimé la ligne offensive des Buccaneers, qui ont dû se rabattre sur leurs réservistes Earl Watford et Josh Wells pour protéger le côté droit de Winston. Il a été victime de sept sacs du quart, a commis deux interceptions et deux échappés sur des jeux consécutifs en fin de deuxième quart, incluant un échappé provoqué par Vernon Butler qui a été récupéré par Bruce Irvin.

PHOTO ALASTAIR GRANT, ASSOCIATED PRESS

James Bradberry a intercepté une passe destinée à Mike Evans dans la zone des buts, au quatrième quart.

« Quand un gars réalise un jeu, les autres se disent : "Hey, il faut que j’en fasse un, mois aussi", a évoqué Irvin. C’est spécial lorsque tu luttes pour obtenir un sac du quart sur le terrain. C’est à ce moment-là que tu réalises à quel point ta défensive est efficace. »

Bref, ce fut une journée difficile pour Winston, comme il en a vécu plusieurs depuis le début de sa carrière. Il a commis au moins quatre revirements dans cinq matchs au fil de sa carrière, et aucun autre joueur n’en a connu plus que deux depuis l’arrivée de Winston dans la NFL en 2015. Winston a commis un total de cinq revirements, pour porter son total à 86 — le pire dans la NFL — au cours des cinq dernières campagnes.

« Parfois, j’aimerais accomplir de grandes choses, a dit Winston. Mais tu ne peux accomplir de grandes choses en protégeant ton équipe en même temps. »

PHOTO TIM IRELAND, ASSOCIATED PRESS

Jameis Winston

Winston a réussi la plupart de ses jeux après que les Bucs aient été largués par les Panthers. Il a amassé 400 verges de gains, dont une passe de touché de 10 verges à Cameron Brate au quatrième quart qui lui permettait d’atteindre le plateau des 100 passes de touché en carrière dans la NFL.

Curtis Samuel a inscrit deux touchés en deuxième demie — un sur huit verges et un autre à la suite d’une passe de 13 verges d’Allen.

Allen a conclu la rencontre avec 20 passes complétées en 32 tentatives pour 227 verges de gains, deux touchés et aucune interception. Il a ainsi porté sa fiche à 5-0 en carrière à titre de quart partant dans la NFL.