Mathieu Betts devra faire sa niche ailleurs que chez les Bears de Chicago.

La Presse canadienne

L’ailier défensif québécois n’a pas été retenu au sein de la formation d’entraînement des Bears. L’équipe a dévoilé dimanche l’identité des 10 joueurs retenus et le nom de Betts n’y figure pas.

Betts peut toujours s’entendre avec une autre équipe dans la NFL en tant que joueur autonome. Ses droits dans la LCF appartiennent aux Eskimos d’Edmonton, qui l’ont sélectionné au troisième rang du repêchage de mai dernier.

Ignoré au repêchage de la NFL, en avril, l’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval s’était entendu avec les Bears, qui faisaient partie des cinq équipes à être venues évaluer ses aptitudes au mois de mars.

Principalement utilisé comme secondeur extérieur lors des quatre matchs préparatoires de la formation de Chicago, Betts a connu des performances en dents de scie et il a totalisé trois plaqués.

Originaire de Montréal, Betts a disputé quatre saisons avec le Rouge et Or, mettant la main sur la coupe Vanier à deux occasions, en 2016 et en 2018. Il est le seul joueur de l’histoire à avoir remporté trois années de suite le trophée J. P. Metras, remis au meilleur joueur de ligne des rangs universitaires canadiens.

Betts a également établi un record du Réseau du sport étudiant du Québec avec 35,5 sacs du quart.