(Laconia, New Hampshire) Le demi de sûreté des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Patrick Chung n’a pas assisté à son audience au New Hampshire en lien avec une histoire de possession de cocaïne, mais un avocat a présenté un plaidoyer de non-culpabilité en son nom.

Associated Press

Le comté de Belknap a mis en accusation le joueur âgé de 32 ans le 8 août. Les documents légaux déposés lundi signifient qu’il n’y aura pas de comparution formelle. Un message a été laissé à l’avocat qui représente Chung.

Le représentant du comté de Belknap, Andrew Livernois, a indiqué que les policiers de Meredith, au New Hampshire, ont été appelés au domicile de Chung le 25 juin pour «une opération de routine», mais qu’ils ont trouvé des preuves qui ont entraîné sa mise en accusation pour possession de drogue.

Chung n’a pas pris part aux rencontres préparatoires des Patriots et l’entraîneur-chef Bill Belichick a refusé de discuter de son avenir avec l’équipe la semaine dernière.

Chung doit être de retour en cour le 8 novembre.