L'Université McGill affirme qu'il lui faut plus de temps avant de décider du sort du nom controversé des Redmen pour ses équipes sportives.

Publié le 30 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

La principale de l'établissement, Suzanne Fortier, a affirmé par communiqué qu'elle reportait une décision définitive en raison d'un grand nombre de messages se prononçant sur la pertinence ou non de supprimer le nom.

L'université a publié le rapport d'un groupe de travail en décembre qui révélait de profondes divisions entre les étudiants inscrits et les anciens étudiants qui défendent le nom presque centenaire et ceux qui le considèrent comme péjoratif envers les étudiants autochtones.

Le nom des Redmen remonte aux années 1920 et a été décrit comme un hommage aux uniformes rouges des équipes. Mais dans les années 1950, les équipes masculines et féminines ont fini par être surnommées les «Indiens» et les «Squaws». Certaines équipes ont ensuite adopté un logo avec un homme autochtone portant une coiffe.

79% des étudiants ont voté pour l'abandon du nom Redmen dans un référendum en novembre à la suite d'une campagne menée par le personnel et les étudiants autochtones.

L'établissement montréalais avait initialement promis une réponse en janvier, mais Mme Fortier a indiqué qu'elle poursuivra les consultations avec les étudiants, le personnel et les parties prenantes avant d'annoncer une ultime décision à la fin du semestre en cours.