(Renton) Les problèmes qui ont suivi Josh Gordon depuis le début de sa carrière se sont poursuivis lundi alors que l’ailier espacé des Seahawks de Seattle a été suspendu indéfiniment par la Ligue nationale de football pour avoir transgressé les politiques de la NFL en matière de produits visant à améliorer les performances et d’abus de substances illicites.

Tim Booth
Associated Press

C’est la huitième fois que Gordon est suspendu par la ligue ou par son équipe.

La NFL avait réinséré Gordon en août dernier après qu’il eut été suspendu indéfiniment, en décembre 2018, pour avoir transgressé les politiques de la ligue en matière d’abus de substances illicites. Il avait manqué les trois derniers matchs de la saison régulière.

« Je suis de tout cœur avec Josh, qui doit affronter cela une fois de plus. Il s’agit d’un grand défi pour lui », a déclaré l’entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll.

« Heureusement, il pourra bénéficier de toutes les ressources de la ligue pour le soutenir et pour l’aider, et nous lui souhaitons tout ce qu’il y a de mieux et qu’il parvienne à régler cette situation. C’est vraiment malheureux. »

Gordon s’était joint aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre et se voulait l’un de leurs receveurs les plus efficaces avec 20 passes captées pour des gains de 287 verges et un touché après six matchs. Son nom a toutefois été placé sur la liste des blessés en raison de blessures à un genou et à une cheville avant d’être libéré en octobre.

PHOTO WINSLOW TOWNSON, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Josh Gordon a été libéré en octobre par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les Seahawks ont réagi en réclamant le controversé receveur au ballottage. Il a joué son premier match le lundi 11 novembre et a réalisé deux attrapés importants vers la fin de la rencontre pour aider les Seahawks à signer une victoire de 27-24, en prolongation, à San Francisco.

En cinq parties avec les Seahawks, Gordon a capté sept passes. Chacun de ces attrapés a semblé important, incluant celui qu’il a réalisé dimanche, un jeu qui a couvert 58 verges, contre les Panthers de la Caroline.

« D’une certaine façon, il a eu un impact dans chaque match. Mais ce n’est ça qui compte. Ce qui importe, c’est que Josh prenne du mieux et qu’il règle cette situation », a repris Carroll.

Tout indique que Gordon terminera son bref séjour avec Seattle avec 11 passes tentées dans sa direction, des gains de 139 verges et une tentative de passe incomplète sur un jeu truqué contre les Panthers. Carroll n’a pas clairement précisé à quand remontent les tests positifs, et il dit avoir été surpris d’apprendre que Gordon avait été suspendu.

« Pendant tout le temps qu’il a été ici, nous avons vu Josh à un très haut niveau. L’éthique de travail qu’il a apportée est une chose, mais c’était vraiment bien de voir ses relations avec les gens, à quel point c’était agréable de travailler avec lui, de lui parler et d’interagir avec lui sur une base quotidienne », a relaté Carroll.

PHOTO BRIAN BLANCO, ASSOCIATED PRESS

L’entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll

« Nous n’étions pas au courant qu’il y avait quelque chose dont nous aurions dû nous inquiéter, autre que son passé, que nous connaissions. »

La semaine dernière, Gordon avait parlé avec respect du fait que Seattle lui avait donné une autre chance, et de la culture à laquelle il s’était joint en s’associant aux Seahawks. Il avait ajouté qu’il s’agissait d’une « belle transition », à partir du moment où il avait été libéré de la Nouvelle-Angleterre jusqu’à son intégration dans l’équipe par les Seahawks.

« Je crois que je suis chanceux, en général, d’avoir abouti dans un endroit comme celui-ci, avec des entraîneurs comme ceux-ci, avait affirmé Gordon. Le personnel d’entraîneurs, l’organisation de haut en bas, les gars, c’est comme une famille. C’est très proche, vraiment tissé serré, un groupe vraiment énergique et vraiment compétitif. Ils aiment le football. Vous pouvez le voir et c’est une merveilleuse sensation de revenir au football et d’aimer ce que vous faites et de pouvoir vous amuser. »

Choix de deuxième ronde des Browns de Cleveland en 2012, Gordon avait également été suspendu pour les deux premiers matchs de 2013, pour des motifs semblables. Il avait néanmoins capté 87 passes pour des gains de 1646 verges, un sommet dans la ligue. Il avait marqué neuf touchés et avait été élu au sein de l’équipe All-Pro.