(Ottawa) George Brancato, vainqueur de la coupe Grey à titre de joueur, d’entraîneur-adjoint et d’entraîneur-chef avec les Rough Riders d’Ottawa, est décédé. Il était âgé de 88 ans.

La Presse canadienne

Le Rouge et Noir, l’organisation de la LCF maintenant établie à Ottawa, a confirmé le décès de Brancato par courriel mercredi.

Originaire de Brooklyn, dans l’État de New York, il a occupé les fonctions de demi offensif et de demi défensif avec Ottawa de 1957 à 1962. L’ancien joueur vedette de l’Université de l’État de la Louisiane (LSU) a gagné sa première coupe Grey en 1960, comme joueur, avec les Rough Riders.

Il en a récolté une deuxième en 1973 à titre d’entraîneur-adjoint.

Un an plus tard, il est devenu l’entraîneur-chef des Rough Riders lorsque Jack Gotta a quitté la LCF pour se joindre à l’équipe de Birmingham dans la défunte Ligue mondiale de football.

Après avoir été nommé l’entraîneur-chef de l’année en 1975, Brancato a mené les Rough Riders à une victoire de 23-20 contre les Roughriders de la Saskatchewan lors de la finale de 1976, à Toronto.

L’ailier rapproché Tony Gabriel a concrétisé ce triomphe en captant une passe de 24 verges de Tom Clements pour un touché avec environ 20 secondes à écouler au quatrième quart.

Cinq ans plus tard, Brancato et les Rough Riders sont passés près de réaliser la plus grande surprise dans l’histoire de la grande finale de la LCF. Après avoir complété le calendrier régulier avec une fiche de 5-11, les Rough Riders ont participé au match de la Coupe Grey et menaient même 20-1 après la première demie contre les Eskimos d’Edmonton (14-4-1), largement favoris.

Menés par le fameux quart Warren Moon, les Eskimos ont toutefois remonté la côte et l’ont emporté 26-23 au Stade olympique.

Brancato a été limogé à la fin de 1984, après une saison où les Rough Riders ont affiché un dossier de 4-12.

En carrière à titre d’entraîneur-chef, il a présenté une fiche de 82-90-4 en saison régulière, et de 8-10 en matchs éliminatoires.

Comme joueur, Brancato a fait ses débuts dans la LCF avec les Alouettes de Montréal en 1956.

Il a été intronisé au Temple de la renommée des sports d’Ottawa en 2002.