Les Carabins de l’Université de Montréal l’ont échappé belle la semaine dernière avec une victoire très disputée de 20-17 face aux Stingers de Concordia. Devant une attaque explosive dirigée par le meilleur quart au Québec cette saison, Adam Vance, les Bleus s’en sont sortis grâce à un placement bloqué en fin de match.

Michel Marois
Michel Marois La Presse

Mais comme le soulignait le quart Dimitri Morand après le match, l’attaque des Carabins a aussi montré de belles choses. L’étudiant-athlète de troisième année en communication a été très critiqué depuis le début de la saison sur les réseaux sociaux et les forums de discussion, mais il a toujours gardé son calme.

« Tout le monde met la faute sur lui, alors que c’est bien plus collectif qu’individuel, a raconté cette semaine le receveur de passes Kevin Kaya. "Dim" [Morand] est toujours resté positif, il nous encourage constamment à l’entraînement. On est vraiment contents de l’avoir avec nous et on est contents qu’il ait connu un bon match la semaine dernière. »

Morand a effectivement disputé son meilleur match de la saison en faisant preuve, comme il l’a souligné, d’une plus grande précision et d’une meilleure complicité avec ses receveurs.

Kaya a rappelé fort justement que les Carabins avaient perdu trois receveurs de passes étoiles depuis la saison dernière : Régis Cibasu, Louis-Mathieu Normandin et Guillaume Paquet. Un peu en retrait par rapport à ces joueurs établis, il profite de leur départ pour se mettre en évidence cette saison, sa dernière avec les Carabins.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Le receveur de passes Kevin Kaya a connu un très bon match contre les Stingers avec quelques réceptions spectaculaires.

Blessé l’année dernière, le joueur d’origine française a lui aussi connu un très bon match contre les Stingers avec quelques réceptions spectaculaires. À 6 pi 4 po, le longiligne athlète profite pleinement de sa taille et de son agilité.

« Je jouais au basketball en France, mais j’ai fini par perdre l’amour de ce sport, a raconté Kaya. J’avais vu le Super Bowl de 2009 entre Pittsburgh et l’Arizona et j’ai eu envie d’essayer le football. Je me suis retrouvé à Toulon, où j’ai connu Assnel Robo [un ancien des Carabins]. On a été approchés par le cégep de Thetford et c’est là que les Carabins nous ont recrutés.

« Je suis content de mes progrès, mais surtout des succès de l’équipe. Chaque année, nous avons toujours l’objectif d’aller jusqu’au bout, mais nos chances sont peut-être encore meilleures cette saison après cette belle victoire contre le Rouge et Or il y a quelques semaines. Il faut continuer de travailler, continuer de progresser et je pense qu’on peut être les meilleurs, qu’on peut être les champions. »

Un autre test contre McGill

Morand et l’attaque des Carabins auront droit à un autre bon test ce soir avec la visite de l’équipe de McGill. On parle beaucoup de la défense des Bleus, mais celle de McGill est aussi très solide, avec notamment un redoutable front défensif.

Andrew Seinet-Spaulding (5), Xavier Bilodeau (3,5) et Joshua Archibald (3,5) sont au sommet du RSEQ pour les sacs du quart adverse, avec Benoit Marion (4) des Carabins. Le premier totalise aussi 10,5 plaqués pour des pertes et sa présence intimidante force souvent les équipes adverses à utiliser deux joueurs pour le stopper.

Chose certaine, Morand devra agir rapidement derrière sa ligne offensive.

Les Stingers veulent confirmer

Impressionnants la semaine dernière contre les Carabins, les Stingers de Concordia vont vouloir confirmer leurs progrès, dimanche, alors qu’ils rendront visite au Rouge et Or à Québec. Les champions de la Coupe Vanier n’ont pas encore été vraiment convaincants jusqu’ici cette saison, particulièrement en attaque, et l’entraîneur-chef Glen Constantin a fait confiance au quart recrue Thomas Bolduc lors du dernier match.

Le Rouge et Or est toutefois intraitable sur son terrain et les Stingers n’ont pas battu Laval depuis 2003…

Aujourd’hui
McGill à Montréal, 19 h, CEPSUM
Dimanche
Concordia à Laval, 13 h, stade Telus du PEPS

Top 10 : les Carabins encore deuxièmes

Le trio de tête n’a pas changé dans le top 10 du football universitaire canadien, les Mustangs de Western conservant leur premier rang après une victoire impressionnante de 58-25 à Windsor. Les Carabins de Montréal sont toujours deuxièmes, alors que le Rouge et Or de Laval consolide sa troisième place devant McMaster.

1. Western (6-0), 474 pts

2. Montréal (5-0), 451 pts

3. Laval (3-1), 417 pts

4. McMaster (4-1), 332 pts

5. Guelph (4-2), 323 pts

6. Acadia (5-0), 299 pts

7. Saskatchewan (3-2), 297 pts

8. Calgary (4-1), 288 pts

9. Alberta (4-1), 204 pts

10. Waterloo (4-1), 204 pts