En plus de vouloir inscrire la victoire, les Alouettes de Montréal chercheront à confirmer leur position face au Rouge et Noir d’Ottawa, vendredi.

Publié le 1er août 2019
Frédéric Daigle La Presse canadienne

La formation de Khari Jones tentera d’abord de porter sa fiche à 4-2, solidifiant ainsi sa deuxième place dans la section Est. La section des Alouettes est présentement dominée par les Tiger-Cats de Hamilton (5-1), mais ces derniers ont perdu les services de leur quart no 1, Jeremiah Masoli, pour le reste de la campagne la semaine dernière. Les Ti-Cats visitent les Roughriders de la Saskatchewan, jeudi soir.

Si les Alouettes pouvaient l’emporter, il s’agirait également de leur deuxième victoire cette saison contre le Rouge et Noir (2-4), leur assurant ainsi le premier bris d’égalité au classement en fin de saison.

Finalement, une victoire des Alouettes leur permettrait de réussir une première séquence de quatre gains depuis 2014. Il s’agirait aussi d’une première série de quatre victoires à domicile depuis la même année, alors que l’attaque montréalaise était pilotée par Jonathan Crompton.

Évidemment, chez les Alouettes, on assure ne pas se soucier de tout cela et ne penser qu’à gagner le prochain match.

« Nous n’avons joué que cinq matchs jusqu’ici, alors on ne peut pas se prononcer plus loin que cette semaine, a expliqué le centre Kristian Matte. Par contre, quand on joue un match contre un club de notre section, c’est comme en jouer deux si tu peux inscrire une victoire. Dans le passé, alors que nous étions proches de participer aux séries, ce sont ces rencontres qui nous ont fait mal. […] Pour l’instant par contre, on ne veut que porter notre fiche à 4-2. Nous aurons alors cette victoire en banque pour tout ce qui pourra se passer dans le reste de la campagne. »

« Chaque semaine est un match éliminatoire. Nous n’avons pas les moyens de prendre personne à la légère », a pour sa part argué l’entraîneur des demis à l’attaque, André Bolduc.

Le Rouge et Noir cherchera quant à lui à stopper sa glissade, lui qui a perdu ses quatre dernières sorties après deux victoires en lever de rideau.

Les Alouettes sont sur une belle lancée non seulement au classement, mais également en défense. La formation montréalaise est la seule du circuit Ambrosie à avoir accordé moins de verges à ses adversaires de semaine en semaine.

L’équipe avait lancé sa saison de façon plutôt inefficace en accordant 607 verges aux Eskimos d’Edmonton. Mais elle a graduellement réduit ce nombre jusqu’à n’accorder que 320 verges à ces mêmes Eskimos avant sa deuxième pause de la saison.

« J’ai dit à nos joueurs en début de saison que j’avais vu de belles choses et que je croyais que nous étions une bien bonne équipe, a souligné l’entraîneur-chef, Khari Jones. Je suis plutôt excité à l’idée de les voir poursuivre cette belle séquence. »