(New York) Ezekiel Elliott ne sera pas suspendu pour une altercation alléguée entre un agent de sécurité et la vedette des Cowboys de Dallas à Las Vegas.

Associated Press

La NFL a indiqué mercredi que le commissaire, Roger Goodell, a déterminé qu’Elliott n’avait pas enfreint les règles de bonne conduite du circuit. Le demi à l’attaque, deux fois meilleur porteur de ballon de la ligue, avait été suspendu pour six rencontres en 2017 en raison d’allégations de violence domestique.

Goodell a rencontré Elliott, mardi, afin de lui rappeler quelle conduite la ligue s’attend qu’il adopte et les «conséquences s’il n’est pas en mesure de répondre à ces attentes». Sur les réseaux sociaux, Elliott a ensuite publié une déclaration dans laquelle il admet avoir fait preuve de «mauvais jugement» à Las Vegas et a promis qu’il ne se retrouvera plus dans une situation compromettante dans l’avenir.

Elliott avait été menotté, mais pas arrêté par la police lors d’un incident survenu au petit matin, en mai, lors d’un festival de musique au Las Vegas Motor Speedway, alors qu’il aurait poussé un agent de sécurité.

Quand il avait été suspendu, la NFL l’avait prévenu d’éviter les confrontations avec les autorités.

La NFL a conclu qu’Elliott n’avait pas contrevenu aux règles de la ligue en vertu des entretiens qu’elle a eus avec des témoins et d’autres informations.