L’homme d’affaires montréalais Clifford Starke ne sera pas le prochain propriétaire des Alouettes de Montréal.

Dan Ralph La Presse canadienne

Une source au sein de la LCF a indiqué samedi à La Presse canadienne que Starke n’est plus dans la course pour acheter l’équipe. Vendredi, Robert Wetenhall a vendu les Alouettes à la LCF, mettant fin à un partenariat de 22 ans.

La source a parlé sous le couvert de l’anonymat puisqu’elle n’était pas autorisée à commenter le dossier des Alouettes.

La LCF a aussi annoncé vendredi qu’elle est impliquée dans la gestion quotidienne des Alouettes depuis quelques mois. La ligue et la famille Wetenhall — le fils de Robert, Andrew, était le gouverneur de l’équipe — sont à la recherche d’un nouveau propriétaire depuis plusieurs mois, un processus qui se poursuit, a dit la source.

Starke avait annoncé en avril son intention d’acheter les Alouettes. Brad Smith, un ancien receveur dans la LCF, servait de conseiller auprès du groupe d’investisseurs de Starke.

Âgé de 35 ans, Starke est le président de Hampstead Private Capital.

L’entrepreneur montréalais Vince Guzzo s’est récemment retiré de la course. L’ancien joueur Éric Lapointe a affirmé plusieurs fois qu’il pouvait assembler un groupe d’investisseurs s’il était approché. Il a toutefois dit publiquement qu’il n’avait pas été contacté.

Lapointe n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, samedi.

Il est donc difficile de savoir qui sont les acheteurs potentiels présentement.