Le porteur de ballon Derrick Henry a connu un deuxième gros match de suite et les Titans du Tennessee sont restés en vie grâce à une victoire par jeu blanc de 17-0 aux dépens des Giants de New York, dimanche.

Mis à jour le 16 déc. 2018
TOM CANAVAN ASSOCIATED PRESS

Henry, qui avait établi un record d'équipe en amassant 238 verges au sol et quatre majeurs contre les Jaguars de Jacksonville le 6 décembre, a réussi un touché d'une verge aux premier et troisième quarts. Il a porté le ballon 33 fois pour des gains de 170 verges.

C'est tout ce dont la défensive des Titans a eu besoin pour limiter Saquon Barkley lors d'une journée pluvieuse au MetLife Stadium. Il s'agissait de la troisième victoire de suite des Titans (8-6).

La défensive des visiteurs a limité les Giants à 260 verges d'attaque, réussissant trois sacs et ajoutant une interception au troisième quart.

Il s'agissait de premier jeu blanc des Titans depuis leur victoire de 31-0 contre les Cowboys de Dallas, le 25 décembre 2000. Les Giants (5-9) ont été blanchis pour une première fois depuis le 24 décembre 2017, contre les Cardinals de l'Arizona.

Eli Manning a conclu la rencontre avec 21 passes captées en 44 tentatives et pour des gains de 229 verges. Les Giants n'ont subi qu'une deuxième défaite à leurs six derniers matchs.

Le quart des Titans Marcus Mariota a réussi 13 de ses 20 passes pour des gains aériens de 88 verges. C'est plutôt le jeu au sol qui s'est mis en évidence alors qu'il y a eu 42 courses pour un total de 216 verges contre les Giants.