L'ancienne secrétaire d'État de George W. Bush, Condoleezza Rice, futur entraîneuse des Browns de Cleveland? Cette folle rumeur a embrasé les réseaux sociaux dimanche aux États-Unis, avant d'être démentie par l'équipe de la Ligue nationale de football américain (NFL).

Mis à jour le 18 nov. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Tout est parti de la chaîne de télévision sportive ESPN, souvent bien informée, qui a rapporté que les dirigeants des Browns de Cleveland, à la recherche d'un entraîneur depuis le limogeage de Hue Jackson le mois dernier, voulaient rencontrer Mme Rice.

Une idée certes surprenante mais conforme à ce qui se passe dans le sport professionnel américain, qui s'ouvre de plus en plus aux femmes pour des postes dans l'encadrement des équipes, comme l'ancienne joueuse de basket Becky Hammon, adjointe de Gregg Popovich à San Antonio (NBA), ou Katie Sowers coordinatrice adjointe des phases offensives des 49ers de San Francisco (NFL).

Mme Rice, 64 ans, n'a certes jamais entraîné, mais l'ancienne cheffe de la diplomatie américaine entre 2005 et 2009 a fait carrière en politique et soutient les Browns depuis sa tendre enfance.

Elle fut aussi de 2013 à 2016 membre du comité qui définit chaque année les équipes du Championnat universitaire de football américain qualifiées pour les séries éliminatoires.

Les Browns, eux, sont depuis des années déjà la risée de la NFL : ils n'ont participé qu'une seule fois aux séries éliminatoires depuis 1999 (en 2002, élimination dès le 1er tour) et collectionnent les saisons désastreuses et les entraîneurs.

L'équipe, qui a gagné deux de ses huit premiers matchs de la saison, a rapidement balayé la piste Rice qui faisait les délices des réseaux sociaux et donnait lieu à des moqueries.

« L'ancienne secrétaire d'État Condoleezza Rice est une grande leader [...] pour laquelle j'ai le plus grand respect et la plus grande admiration après tout ce qu'elle a accompli », a expliqué dans un communiqué le directeur général de l'équipe, John Dorsey.

« Notre processus pour trouver un entraîneur est approfondi et réfléchi, mais nous sommes encore en train de composer la liste des candidats et le nom de Mme Rice n'a pas été évoqué », a-t-il assuré.

L'intéressée a elle aussi réagi en apportant son soutien à son équipe fétiche : « J'aime mes Browns, je sais qu'ils vont recruter un entraîneur expérimenté qui va nous permettre d'atteindre un autre niveau ».