Le mystère s'épaissit autour du quart des Alouettes de Montréal Johnny Manziel.

Mis à jour le 15 août 2018
LA PRESSE CANADIENNE

L'Américain brillait de nouveau par son absence à l'entraînement mercredi. Mardi, Manziel n'avait pas pris part à la première séance d'entraînement des Alouettes cette semaine, bien que l'entraîneur-chef Mike Sherman s'était fait rassurant à son endroit.

Sherman avait mentionné que Manziel avait assisté à la rencontre des quarts mardi, mais qu'il avait raté la séance d'entraînement en raison d'une «condition médicale connue qui a nécessité des tests sanguins».

«Mardi matin, Johnny Manziel a mentionné à notre personnel médical qu'il ressentait des symptômes normalement associés aux effets secondaires de la prise de médicaments qui lui sont prescrits pour une condition préexistante. Il a donc dû s'absenter de l'entraînement afin d'effectuer des tests sanguins», peut-on lire dans le communiqué de l'équipe, publié mercredi après-midi.

«Compte tenu du contact qu'il a subi samedi et des effets secondaires potentiels de ses médicaments, l'équipe médicale des Alouettes a placé Manziel sous le protocole des commotions cérébrales de la LCF de façon préventive. La condition de Manziel sera attentivement analysée au cours des prochains jours», a-t-on ajouté.

Certains craignaient que Manziel ait subi une commotion cérébrale après avoir été sévèrement plaqué alors qu'il tentait d'atteindre la ligne des buts pour le touché dans un revers de 24-17 contre le Rouge et Noir d'Ottawa le week-end dernier. Il a commis un échappé, qui a été récupéré par les Alouettes avant qu'ils ne réussissent le majeur. Il n'a pas paru aussi efficace par la suite.

Mardi, Sherman avait confié qu'il ne voyait pas de motifs pour justifier l'absence de Manziel contre les Eskimos.

«On ne m'a rien dit en ce sens, avait-il évoqué. Nous avons passé beaucoup de temps assis ensemble sur le banc après la rencontre avant de rentrer à la maison, avons discuté de sa performance, d'un peu de tout.

«Ni lui, ni le personnel médical ne m'a dit que quelque chose clochait.»

Il s'attendait donc à voir Manziel sur le terrain dès mercredi. Ce qui ne s'est jamais concrétisé.

Les Alouettes affronteront les Eskimos d'Edmonton, l'un des meilleurs clubs de la ligue, samedi.