Le porteur de ballon des Roughriders de Saskatchewan Marcus Thigpen n'a pas eu besoin de beaucoup d'espace pour changer le cours du match.

Joel Gasson LA PRESSE CANADIENNE

Thigpen a trouvé une brèche et il a parcouru une distance de 34 verges pour un touché alors qu'il ne restait que 89 secondes à écouler, permettant aux Roughriders de vaincre les Tiger-Cats de Hamilton 18-13, jeudi soir.

Le quatrième placement de la rencontre de Lirim Hajrullahu, sur une distance de 39 verges, a procuré une avance de 13-12 aux Tiger-Cats avec 6:27 à jouer au quatrième quart, mais le quart des Roughriders Brandon Bridge a orchestré une séquence de quatre jeux qui a été couronnée par la longue course de Thigpen.

«Ça c'est simplement ouvert devant moi alors j'ai couru jusque dans la zone des buts», a observé Thigpen.

Bridge a réussi 11 de ses 13 passes pour des gains de 101 verges tandis que le quart substitut David Watford a vu trois de ses six tentatives être captées pour des gains aériens de 47 verges. Thigpen a porté le ballon sept fois pour un total de 50 verges.

L'entraîneur-chef des Roughriders (2-2), Chris Jones, n'a pas eu peur de changer de quart pendant la soirée, alors que Watford a effectué sa première apparition lors de la troisième séquence offensive de son équipe.

«Je suis dur envers les quarts, a insisté Jones. Nous allons continuer à travailler jusqu'à ce que nous trouvons une solution.»

Les Tiger-Cats (2-2) ont dominé la majorité des statistiques offensives, mais malgré tout, ils n'ont pas été capables de franchir la ligne des buts.

«Nous savions qu'il s'agissait d'une très bonne équipe en défensive, a mentionné le joueur de ligne des Tiger-Cats Ted Laurent. Bravo à eux. Ils avaient un très bon plan de match.»

Le quart des Tiger-Cats Jeremiah Masoli a réussi un neuvième match de suite de 300 verges ou plus par la voie des airs, égalant un record détenu par Sam Etcheverry et Kent Austin. Il a terminé la partie avec 333 verges par la passe.

Brandon Banks a été la cible favorite de Masoli, effectuant sept réceptions pour des gains de 113 verges.

Les visiteurs ont ouvert le pointage grâce à un court placement de 11 verges de Hajrullahu, lors de la première séquence à l'attaque des Tiger-Cats. Le botteur a effectué une autre tentative, plus tard au premier quart, mais il l'a ratée, se contentant d'un simple.

Les Roughriders semblaient avoir pris les devants au deuxième quart, mais après une belle course de Bridge, une reprise vidéo a montré qu'il avait perdu la maîtrise du ballon avant de traverser la ligne des buts.

Ce ne fut que partie remise pour l'équipe locale, qui a profité d'un échappé provoqué par l'ailier défensif Charleston Hughes pour inscrire un touché de 57 verges et prendre les devants 6-4. Les Tiger-Cats ont toutefois répliqué grâce au pied de Hajrullahu, qui a permis à son équipe de rentrer au vestiaire à la demie avec une priorité de 7-6.

Brett Lauther et Hajrullahu se sont échangé des placements au troisième quart, laissant les Tiger-Cats en avant 10-9.

Le jeu du chat et de la souris s'est poursuivi au quatrième quart, quand Lauther a envoyé le ballon entre les poteaux d'une distance de 41 verges, plaçant les Roughriders en avance 12-10.