Selon Gary Lawless, de TSN, Duron Carter et l'Association des joueurs de la LCF songeraient à porter la suspension d'un match du receveur en appel.

Mis à jour le 7 juill. 2016
Miguel Bujold LA PRESSE

Toujours selon ce que rapporte Lawless, le comportement de Carter lors du match du 30 juin entre les Alouettes et le Rouge et Noir d'Ottawa pourrait s'expliquer par une commotion cérébrale.

Rappelons que Carter a été victime d'un dur plaqué à la tête lorsqu'il a marqué son touché, quelques minutes avant d'être expulsé du match. En retournant au banc des joueurs des Alouettes après son touché, Carter a bousculé l'entraîneur-chef Rick Campbell, du Rouge et Noir.

Carter a soutenu qu'il ne se souvenait pas d'être entré en contact avec Campbell après le match.

La LCF l'a suspendu pour le prochain match des Alouettes, le 15 juillet, contre les Tiger-Cats de Hamilton au stade Percival-Molson.