Ça faisait longtemps que les Redmen de McGill s'étaient retrouvés devant les Carabins de l'UdeM au classement de la conférence québécoise de football et ce serait étonnant qu'ils y soient encore après leur duel de ce soir au CEPSUM.

Publié le 11 sept. 2015
Michel Marois LA PRESSE

Les Carabins ont perdu leur première rencontre sur le dernier jeu du match, samedi à Québec contre le Rouge et Or de l'Université Laval, et n'entendent pas subir une autre défaite devant leurs partisans, d'autant plus qu'on soulignera leur conquête de la Coupe Vanier la saison dernière.

«Il va falloir être prêts, car nous faisons face à une équipe qui est très bonne défensivement et qui a connu un bon match la semaine passée, a souligné l'entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Il va falloir travailler sur la «zone payante». La semaine dernière, nous avons réussi à amasser beaucoup de verges, mais il faut les convertir davantage en points.»

Chez les Redmen, l'entraîneur-chef Ronald Hilaire reconnaît que le défi est de taille. «C'est une équipe que nous connaissons bien - j'y ai travaillé quelques années, comme d'autres entraîneurs de l'équipe - et elle vient de jouer un bon match, même si elle a perdu.

«De notre côté, cette première victoire a fait du bien, même si nous aurions pu marquer plus de points. Notre objectif cette saison est d'être compétitifs, d'aller sur le terrain en offrant toujours la meilleure performance possible. C'est ce que je demanderai encore à mes joueurs contre les Carabins.»