Aaron Rodgers a totalisé des gains de 302 verges par la voie des airs, lancé quatre passes de touché et les Packers de Green Bay ont effacé le mauvais souvenir de leur pire performance offensive depuis des années en l'emportant 38-17 aux dépens des Bears de Chicago.

Publié le 28 sept. 2014
Andrew Seligman ASSOCIATED PRESS

Les Packers (2-2) ont marqué à leurs six premières possessions du ballon pour s'emparer d'une avance de 38-17. Ils ont amassé 358 verges après avoir été limités à 223, leur plus faible total depuis 2008, une semaine plus tôt lors d'une défaite de 19-7 à Detroit.

Ils ont intercepté Jay Cutler deux fois au troisième quart pour tenir les Bears en respect (2-2). Les Packers comptent maintenant cinq victoires d'affilée au Soldier Field, dont l'une en finale de l'Association nationale il y a quatre ans et en séries éliminatoires la saison dernière.