Source ID:; App Source:

Conférence Nationale de la NFL: une lutte féroce!

Les Seahawks de Seattle et les 49ers de... (Photo Kyle Terada, USA Today)

Agrandir

Les Seahawks de Seattle et les 49ers de San Francisco feront encore partie des principaux aspirants au Super Bowl cette saison.

Photo Kyle Terada, USA Today

Les équipes qui peuvent légitimement aspirer à remporter le Super Bowl sont nombreuses dans la conférence Nationale de la NFL: les Seahawks, les 49ers, les Saints, les Eagles, les Packers et les Bears ont tous assez de munitions pour se rendre jusqu'au bout. Voici un aperçu de chacune des 16 équipes de la NFC.

__________________________________________

LeSean McCoy... (Photo Eric Hartline, USA Today) - image 2.0

Agrandir

LeSean McCoy

Photo Eric Hartline, USA Today

DIVISION EST

EAGLES DE PHILADELPHIE

À sa première saison dans la NFL, Chip Kelly a permis aux Eagles de passer du dernier au premier rang de leur division. L'entraîneur-chef le plus innovateur de la ligue ne craint pas de prendre des décisions impopulaires s'il juge qu'elles sont nécessaires, comme on a pu le constater dans le cas de DeSean Jackson.

Pour des raisons qui demeurent floues, Jackson a été remercié alors qu'il était au sommet de sa carrière, à 27 ans, et qu'il venait de jouer sa meilleure saison. L'attaque des Eagles possède cependant amplement d'outils pour rester l'une des plus productives de la ligue.

Absent en 2013 en raison d'une blessure au genou, Jeremy Maclin sera de retour, et Riley Cooper a partiellement fait oublier son comportement crasse lors de l'épisode que l'on sait en marquant huit touchés, ce qui lui a valu un nouveau contrat de cinq saisons. Jordan Matthews et Josh Huff devraient apporter leur contribution dès leur première saison, et les Eagles possèdent deux bons ailiers rapprochés en Brent Celek et Zach Ertz.

À défaut de pouvoir compter sur un groupe de receveurs aguerri, le quart Nick Foles, brillant à sa première saison comme partant, sera protégé par la ligne offensive la plus talentueuse de la NFL. LeSean McCoy, premier de la ligue avec 1607 verges au sol en 2013, et le toujours très dangereux Darren Sproles faciliteront significativement le travail de Foles, cela va sans dire.

Comme pour la majorité des équipes, c'est en défense que ça se corse pour les Eagles. Ils n'avaient pas les joueurs qu'il fallait pour connaître du succès dans un système 3-4 l'année dernière, et on doute qu'ils aient réglé le problème pendant la saison morte. Les secondeurs intérieurs DeMeco Ryans et Mychal Kendricks constituent la seule force d'une unité qui n'a toujours pas d'identité.

Prédiction: 12-4

---

REDSKINS DE WASHINGTON

Après la première saison de Robert Griffin III, la transaction avec les Rams par laquelle les Resdskins l'avaient obtenu a été qualifiée de coup de maître. Après sa deuxième, on parle plutôt d'un très mauvais échange. La vérité se situe quelque part au milieu.

S'il reste en santé - ce qui est loin d'être sûr vu la ligne très poreuse devant lui - et si sa relation avec le nouvel entraîneur-chef, Jay Gruden, est meilleure que celle qu'il entretenait avec les deux Shanahan, Mike et Kyle, Griffin devrait relancer sa carrière cet automne.

RG3 est bien entouré, exception faite de la ligne offensive, qui n'a qu'un seul joueur de qualité, soit Trent Williams. Les receveurs DeSean Jackson et Andre Roberts se sont greffés à une attaque qui possédait déjà deux des joueurs les plus productifs de la NFL en Pierre Garçon (113 attrapés l'an dernier) et Alfred Morris (2888 verges au sol à ses deux premières saisons).

Les Redskins devront marquer des points en masse, car leur défense est pleine de trous. Brian Orakpo, Ryan Kerrigan et le nouveau venu Jason Hatcher en camoufleront certains s'ils exercent de la pression sur les quarts avec constance, mais probablement pas assez pour permettre aux Redskins de participer aux séries. L'équipe de Daniel Snyder a toutefois assez de talent pour jouer pour .500.

Prédiction: 7-9

---

COWBOYS DE DALLAS

La décision de remercier Rob Ryan il y a un an et demi avait peu de sens, et les résultats ont été catastrophiques sur le terrain. Sans cet excellent coordonnateur pour camoufler ses failles, la défense de 2013 a été la pire de l'histoire des Cowboys.

Une autre preuve que les Cowboys continuent de prendre des décisions douteuses est leur situation à la position de demi de coin. Il y a deux ans, Brandon Carr a signé un contrat de 50 millions, et l'organisation a sacrifié ses deux premiers choix au repêchage afin de mettre la main sur Morris Claiborne. Mais c'est assurément Orlando Scandrick qui est le meilleur demi de coin du club.

Sean Lee, lui, est le meilleur joueur de la défense, mais il ne joue pas la moitié du temps. Blessé à un genou, il ratera au moins la première moitié de saison. Sans DeMarcus Ware et Jason Hatcher, on voit mal comment la défense des Cowboys pourrait s'améliorer.

C'est nettement mieux en attaque. Malgré sa propension à s'écrouler dans les moments chauds, Tony Romo sera encore très productif jusqu'aux Fêtes, et Dez Bryant, Jason Witten et DeMarco Murray font partie de la crème de la ligue à leur position. Il y a par contre un manque de profondeur chez les ailiers espacés.

Romo a subi deux interventions chirurgicales au dos dans les dernières années, et les Cowboys ne gagneraient pas souvent s'il devait s'absenter pour une longue période. Heureusement pour eux, leur ligne offensive devrait être efficace avec les jeunes Tyron Smith, Travis Frederick et Zack Martin, qui ont tous été repêchés en première ronde.

Prédiction: 7-9

---

GIANTS DE NEW YORK

La pression commence à se faire sentir sur Tom Coughlin et Eli Manning, même s'ils ont remporté deux Super Bowls. Coughlin n'a mené son équipe en séries qu'une seule fois depuis cinq ans, et Manning vient de connaître sa pire saison (18 touchés, 27 interceptions). Son jeu régresse sans cesse et de plus en plus rapidement.

Victor Cruz a été moins bon que d'habitude, lui aussi, en 2013. Il n'a inscrit que quatre majeurs. Cruz et la recrue Odell Beckham fils donneront des ennuis aux tertiaires adverses en raison de leur rapidité et de leur agilité, mais Manning devra composer avec l'absence d'une cible imposante de qualité. Étant donné les difficultés qu'il connaît depuis deux ans, on comprend d'ailleurs mal pourquoi les Giants ne lui en ont pas trouvé une.

Jadis la grande force de l'attaque, la ligne offensive est l'une des plus suspectes du circuit, et il y a encore un point d'interrogation à la position de demi offensif. Embauché en mars, Rashad Jennings n'a jamais porté le ballon plus de 163 fois ou récolté plus de 733 verges au sol dans une seule saison.

Si Jason Pierre-Paul ne redevient pas le joueur qu'il était en 2011, quand il a réussi 16,5 sacs, la saison risque d'être longue pour la défense. Bien qu'il y ait de la profondeur sur la première ligne, Pierre-Paul est le seul joueur de premier plan.

L'absence pour toute la saison de Jon Beason affaiblit un groupe de secondeurs très ordinaire, mais l'embauche des demis de coin Dominique Rodgers-Cromartie et Walter Thurmond III améliorera une tertiaire qui se fait dominer depuis plusieurs années.

Les Giants savent comment gagner et ont fait mentir les experts lorsqu'ils ont reçu une pluie de confettis il n'y a même pas trois ans. Mais il semble très probable qu'ils seront en reconstruction l'année prochaine.

Prédiction: 6-10

__________________________________________

Brandon Marshall... (Photo Mike DiNovo, USA Today) - image 3.0

Agrandir

Brandon Marshall

Photo Mike DiNovo, USA Today

DIVISION NORD

BEARS DE CHICAGO

Marc Trestman a eu un impact important sur les Bears dès sa première saison. L'attaque a établi un record d'équipe en récoltant 6109 verges, et seuls les Broncos ont marqué plus de points que les Bears en 2013.

En plus d'être l'un des plus talentueux, Brandon Marshall est peut-être le receveur le plus constant de la NFL. Marshall et Alshon Jeffery, qui a éclos avec une saison de 1421 verges et 20 attrapés de 20 verges ou plus l'année dernière, forment le duo d'ailiers espacés par excellence du circuit.

Matt Forte et Martellus Bennett ont également connu de très bonnes campagnes en 2013, et le vétéran Santonio Holmes, embauché il y a quelques semaines, ajoutera une nouvelle dimension à l'attaque s'il reste en santé. Derrière une ligne offensive qui a été grandement améliorée depuis un an, Jay Cutler devrait progresser à sa deuxième saison sous les ordres de Trestman.

La défense a emprunté la voie inverse de l'attaque la saison dernière, en terminant au 30e rang pour les verges accordées (6313). Les ailiers défensifs Lamarr Houston et Jared Allen ont été embauchés afin de presser le quart-arrière, et l'organisation a repêché quatre joueurs défensifs avec ses cinq premiers choix en mai.

La pression sera forte sur le coordonnateur Mel Tucker, car si la défense est en mesure de se situer en milieu de peloton, les Bears devraient participer aux séries, ce qu'ils n'ont fait qu'à une seule reprise (2010) au cours des sept dernières saisons.

Prédiction: 10-6

---

PACKERS DE GREEN BAY

Aaron Rodgers est nettement moins bien entouré qu'il l'était il y a quelques années. Un an après avoir perdu les services de Greg Jennings, ce sont James Jones et Jermichael Finley qui sont partis du Wisconsin.

Jordy Nelson et Randall Cobb sont très bons, mais les Packers ne possèdent aucune autre valeur sûre dans leur groupe de receveurs. En revanche, Eddie Lacy et James Starks devraient être l'un des duos de porteurs de ballon les plus productifs de la NFL si les Packers utilisent leur jeu au sol suffisamment.

Le succès du système défensif du coordonnateur Dom Capers repose sur le jeu des secondeurs extérieurs. Clay Matthews et Nick Perry devront donc rester en santé, ce qu'ils n'ont pas été en mesure de faire lors des deux dernières saisons.

Inconstant et décevant depuis que les Packers ont gagné le Super Bowl à sa deuxième saison, B.J. Raji ratera toute la saison, ce qui affaiblira une ligne défensive qui n'était déjà pas bien pourvue.

Premier choix du club au printemps, le demi de sûreté Ha Ha Clinton-Dix ajoutera de la robustesse à une tertiaire qui en manquait cruellement, et les demis de coin Tramon Williams et Sam Shields sont solides en couverture.

Ne serait-ce qu'en raison de la présence de Rodgers, les Packers demeurent dangereux. Mais il y a encore des incertitudes en défense, et le groupe de receveurs manque de profondeur. Pour ces raisons, un retour au Super Bowl est peu probable.

Prédiction: 9-7

---

VIKINGS DU MINNESOTA

Mike Zimmer est dans la NFL depuis 1994 et a été un coordonnateur défensif lors des 14 dernières saisons. Il obtient enfin sa chance de diriger une équipe, lui qui n'avait jamais été entraîneur-chef avant de s'amener au Minnesota.

Si Zimmer est capable d'élever le jeu de la défense à un niveau acceptable, les Vikings pourraient surprendre cet automne, puisqu'ils possèdent des pièces fort intéressantes en attaque. La ligne offensive est solide; Cordarrelle Patterson, Greg Jennings et Kyle Rudolph forment un bon trio de receveurs; et Adrian Peterson est encore le meilleur porteur de ballon de la ligue.

Mais la grande question du côté de l'attaque est de savoir si la position de quart-arrière continuera de constituer une faiblesse majeure. Matt Cassel a décidé de rester avec les Vikings et devrait partager le travail avec la recrue Teddy Bridgewater, qui a connu quelques beaux moments lors des matchs préparatoires.

La défense sera dorénavant l'affaire d'un noyau de jeunes joueurs qui devrait beaucoup bénéficier des enseignements de Zimmer. Sharrif Floyd, Anthony Barr, Harrison Smith et Xavier Rhodes ont tous été des premiers choix, alors que Linval Joseph, Everson Griffen et Captain Munnerlyn sont de jeunes vétérans dont les meilleures saisons sont à venir.

Prédiction: 7-9

---

LIONS DE DETROIT

Le premier mandat de Jim Caldwell sera de remettre de l'ordre dans une équipe qui s'est constamment tiré dans le pied depuis quelques années à cause de son indiscipline. Le nouvel entraîneur-chef a pris une première décision dans ce sens en reléguant Nick Fairley à un poste de réserviste la semaine dernière.

L'autre principale mission de Caldwell sera de s'assurer que Matthew Stafford recommence à progresser, lui dont le jeu est beaucoup trop inconstant. Les Lions regorgent de talent en attaque avec Calvin Johnson, Reggie Bush, Golden Tate, Brandon Pettigrew, Joique Bell et la recrue Eric Ebron. Et la ligne offensive est capable de permettre à tout ce beau monde d'être productif, alors Stafford n'a aucune excuse.

Défensivement, la première ligne devra absolument être dominante, car la tertiaire est l'une des plus vulnérables du circuit. Il sera essentiel pour Ndamukong Suh, Ezekiel Ansah et Fairley d'ennuyer le quart adverse. Le groupe de secondeurs est solide avec DeAndre Levy, Stephen Tulloch et la recrue Kyle Van Noy.

Les Lions ont été très décevants lors des deux dernières saisons, et c'est l'entraîneur Jim Schwartz qui en a payé la note. Si les choses ne changent pas cette année, certains joueurs importants risquent de changer d'adresse l'hiver prochain, à commencer par Suh et Fairley.

Prédiction: 7-9

__________________________________________

Drew Brees... (Photo John David Mercer, USA Today) - image 4.0

Agrandir

Drew Brees

Photo John David Mercer, USA Today

DIVISION SUD

SAINTS DE LA NOUVELLE-ORLÉANS

Difficile de croire que Drew Brees est âgé de 35 ans et Marques Colston de 31 ans. Colston est maintenant le doyen du groupe de receveurs des Saints, dont les succès reposeront beaucoup sur de jeunes ailiers espacés inexpérimentés cette saison.

Le premier choix Brandin Cooks, qui est très rapide et qui aurait connu un bon camp d'entraînement, Kenny Stills et Nick Toon devraient permettre à l'attaque des Saints de se maintenir parmi les plus productives du circuit. C'est cependant l'excellent ailier rapproché Jimmy Graham qui restera la cible préférée de Brees, bien entendu.

De façon générale, la ligne offensive est efficace et, à défaut d'être rapides et spectaculaires, les demis Pierre Thomas, Mark Ingram et Khiry Robinson sont robustes. Bref, l'attaque des Saints est encore assez bonne pour gagner un Super Bowl. C'est le jeu de la défense qui décidera jusqu'où Sean Payton et ses joueurs peuvent se rendre.

Rob Ryan a complètement transformé une unité qui avait été l'une des pires de l'histoire de la NFL lors de la saison qui a précédé son arrivée en Louisiane - et ce n'est sûrement pas un hasard si la défense des Cowboys n'a jamais été aussi mauvaise qu'après le départ de Ryan, qui reste l'un des trois ou quatre meilleurs coordonnateurs défensifs de la NFL.

Les Saints ont causé une certaine surprise en embauchant Jairus Byrd, ce qui leur donne l'un des bons duos de demis de sûreté de la NFL. Byrd et Kenny Vaccaro devraient réussir leur grande part de jeux importants, et le demi de coin Keenan Lewis demeure l'un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue.

La tertiaire est talentueuse, et menée par Cameron Jordan, la ligne défensive est solide. Si les secondeurs font leur part et que les blessures ne viennent pas gâcher leur saison, les Saints peuvent de manière réaliste viser le deuxième trophée Lombardi de leur histoire.

Prédiction: 13-3

---

FALCONS D'ATLANTA

Mike Smith et ses joueurs sont à la croisée des chemins. Après une saison bousillée par les blessures, les Falcons seront-ils capables de rebondir ou la fameuse «fenêtre d'opportunité» est-elle déjà fermée?

L'objectif principal de Thomas Dimitroff pendant la saison morte était de renforcer les lignes offensive et défensive de son équipe, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps déjà. Mais vaut mieux tard que jamais, et le DG semble avoir réussi sa mission.

Premier choix du club et sixième espoir repêché en mai, Jake Matthews devait commencer sa carrière au poste de bloqueur du côté droit, mais la blessure à un genou subie par Sam Baker a changé la donne. Matthews occupera l'extrémité gauche de la ligne offensive dès sa première saison. Les Falcons ont également embauché le garde Jon Asamoah afin d'améliorer le quintette devant Matt Ryan.

L'organisation espère que l'arrivée des vétérans Paul Soliai et Tyson Jackson, de même que la sélection de Ra'Shede Hageman en deuxième ronde, renforceront significativement une ligne défensive qui n'était pas assez imposante et qui se faisait malmener depuis plusieurs années.

En raison de la retraite de Tony Gonzalez, il sera essentiel que Julio Jones et Roddy White restent en santé, eux qui ont respectivement raté 11 et 3 matchs la saison dernière. Le demi Steven Jackson devra de son côté prouver qu'il peut encore être productif pendant 16 matchs à l'âge de 31 ans.

Compte tenu de toutes les blessures avec lesquelles l'attaque a dû composer, Ryan a relativement bien joué en 2013. Il n'a cependant pas encore démontré qu'il était capable de permettre aux siens de gagner les «gros» matchs, comme le font les quarts de premier plan. En ce sens, il est à la croisée des chemins, lui aussi.

Prédiction: 9-7

---

BUCCANEERS DE TAMPA BAY

Avec tous les hauts choix au repêchage qu'ils ont investis et toutes les embauches qu'ils ont faites sur le marché des autonomes au cours des dernières années, les Buccaneers devraient normalement avoir l'une des cinq meilleures défenses de la ligue, ce qui n'est pas le cas. Lovie Smith réussira-t-il à obtenir le maximum de ce groupe décevant?

Le nouvel entraîneur-chef a ajouté deux autres pièces à sa défense l'hiver dernier. L'ailier défensif Michael Johnson devrait faciliter le travail du plaqueur Gerald McCoy sur la première ligne, et le demi de coin Alterraun Verner prendra la place de Darrelle Revis, qui a été remercié à cause de son salaire élevé après une seule saison à Tampa.

Smith devrait améliorer sa nouvelle défense, qui possède un très bon noyau avec des joueurs comme McCoy, Johnson, Verner, Lavonte David, Dashon Goldson et Mark Barron. Le pilote semble croire que les morceaux sont maintenant en place de ce côté du ballon, car l'organisation a opté pour des joueurs offensifs avec chacun de ses six choix au repêchage ce printemps.

Le duo d'ailiers espacés composé de la recrue Mike Evans et du vétéran Vincent Jackson sera particulièrement difficile à contrer pour les tertiaires adverses, puisqu'ils mesurent tous deux 6 pi 5 po.

En revanche, la ligne offensive est en reconstruction, et le demi Doug Martin revient d'une blessure sérieuse à une épaule. Il y a également de l'incertitude quant au quart-arrière Josh McCown, qui devra prouver que son étonnante saison de 2013 avec les Bears (13 touchés et une seule interception) n'était pas seulement attribuable au génie de Marc Trestman.

Prédiction: 8-8

---

PANTHERS DE LA CAROLINE

Normalement, lorsqu'une équipe progresse comme les Panthers l'ont fait l'année dernière, elle limite les changements au minimum. Mais ce n'est pas du tout la voie qu'ont empruntée les Panthers à l'hiver.

Ils ont d'abord remercié peut-être le meilleur joueur de leur histoire en coupant les ponts avec Steve Smith. L'organisation a ensuite laissé partir ses deux autres principaux ailiers espacés de la saison dernière, Brandon LaFell et Ted Ginn fils, ainsi que les demis défensifs Mike Mitchell et Captain Munnerlyn, qui étaient probablement les meilleurs joueurs de la tertiaire.

Ces joueurs ont essentiellement été remplacés par une collection de vétérans, dont aucun ne peut être considéré comme un joueur de premier plan: les receveurs Jerricho Cotchery et Jason Avant et les demis défensifs Thomas DeCoud, Roman Harper et Antoine Cason.

Cam Newton et les demis offensifs DeAngelo Williams, Jonathan Stewart et Mike Tolbert devront connaître de très bonnes saisons, car l'attaque aura peu de marge de manoeuvre en raison de l'incertitude au niveau de la passe. D'autant plus que le bloqueur Jordan Gross a pris sa retraite. Newton pourra toutefois lancer le ballon à deux cibles imposantes, l'ailier rapproché Greg Olsen et le premier choix Kelvin Benjamin.

Afin de participer aux séries pour une deuxième saison de suite, ce qu'ils ne sont jamais parvenus à faire dans leurs 19 premières années d'existence, les Panthers devront surtout continuer de dominer défensivement. Le noyau formé de Luke Kuechly, Greg Hardy, Charles Johnson, Thomas Davis et Star Lotulelei devra donc faire ce qu'il a fait en 2013.

Prédiction: 6-10

__________________________________________

Richard Sherman... (Photo Kirby Lee, USA Today) - image 5.0

Agrandir

Richard Sherman

Photo Kirby Lee, USA Today

DIVISION OUEST

SEAHAWKS DE SEATTLE

Pete Carroll et les Seahawks ont dû faire des choix peu de temps après leur conquête du Super Bowl. Et ils semblent avoir fait les bons. Ils ont conclu de nouvelles ententes avec Richard Sherman, Earl Thomas, Michael Bennett et Doug Baldwin, et ont laissé partir Golden Tate, Red Bryant et Chris Clemons.

Le fait que ce soit un réserviste, le secondeur Malcolm Smith, qui ait reçu le titre de joueur par excellence du Super Bowl en dit long sur la qualité de la défense, qui devrait rester l'une des meilleures de la ligue quelques saisons encore.

L'attaque, elle, devrait être améliorée par rapport à l'année dernière. Le jeu du quart Russell Wilson ne cesse de progresser, Percy Harvin est en santé, et les Seahawks ont maintenant deux porteurs de ballon capables de faire le boulot si Marshawn Lynch doit s'absenter. Robert Turbin et Christine Michael sont du même moule que Lynch et possèdent assez d'expérience pour jouer un rôle plus important dans l'attaque.

Du côté des receveurs, Baldwin et Harvin seront aidés par Jermaine Kearse, la recrue Paul Richardson et les ailiers rapprochés Zach Miller et Luke Wilson. Si les Seahawks ont une faiblesse, c'est toutefois à ce niveau qu'elle se trouve. Mais à moins que les blessures ne changent la donne d'ici là, les représentants du nord-ouest américain feront encore partie des principaux aspirants en janvier.

Prédiction: 12-4

---

49ERS DE SAN FRANCISCO

Les 49ers tenteront de devenir les premiers depuis les Cowboys, de 1992 à 1995, à se rendre en finale de conférence quatre années de suite. Pour y arriver, l'équipe de Jim Harbaugh devra pouvoir compter sur une meilleure production de son attaque, car la défense risque d'être moins forte qu'au cours des dernières années.

Sur la première ligne, Justin Smith est âgé de 34 ans et a un peu ralenti, et Glenn Dorsey ratera une bonne partie de la saison, blessé à un biceps. Chez les secondeurs, l'excellent NaVorro Bowman (genou) ne jouera pas avant le milieu de la saison, et Aldon Smith sera suspendu neuf matchs en raison de ses ennuis à l'extérieur du terrain. Enfin, après avoir perdu Dashon Goldson en 2013, la tertiaire a vu deux autres de ses meilleurs éléments, en Donte Whitner et Tarell Brown, quitter l'équipe.

Contrairement à la défense, l'attaque devrait être supérieure à l'unité des dernières saisons. La ligne et le jeu au sol restent solides, Colin Kaepernick est plus expérimenté, et le groupe de receveurs des Niners n'a pas été aussi talentueux depuis 15 ans. Le nouveau venu Steve Johnson ajoutera de la vitesse à une unité qui possède trois receveurs imposants et robustes en Vernon Davis, Anquan Boldin et Michael Crabtree.

Harbaugh écoulera la dernière année de son contrat en 2014 et les rumeurs voulant qu'il y ait beaucoup de tension entre l'organisation et lui persistent. C'est peut-être donc la dernière chance que l'entraîneur-chef aura de remporter un trophée Lombardi avec l'équipe qu'il a construite.

Prédiction: 11-5*

---

CARDINALS DE L'ARIZONA

En raison de la qualité actuelle de la conférence Nationale, les Cardinals ont été exclus des séries éliminatoires malgré une fiche de 10-6 la saison dernière. On ne peut cependant pas dire que leur calendrier de 2013 était particulièrement difficile, exception faite de leurs six matchs intradivision.

La force de cette équipe est sa défense, plus précisément sa tertiaire. Les anciens Tigers de LSU Patrick Peterson et Tyrann Mathieu sont extrêmement talentueux, et l'organisation a embauché le demi de coin Antonio Cromartie et repêché le demi de sûreté Deone Bucannon avec son premier choix, en mai.

Le front défensif a par contre perdu l'un de ses joueurs les plus importants quand Darnell Dockett s'est déchiré le ligament croisé antérieur d'un genou pendant le camp d'entraînement. Le vétéran Karlos Dansby s'est entendu avec les Browns de Cleveland en mars et Daryl Washington est suspendu pour toute la saison. Il y a donc beaucoup d'incertitude chez les secondeurs.

Carson Palmer est-il capable de bien performer pendant toute une saison à l'âge de 34 ans? Septième espoir choisi en 2013, Jonathan Cooper est de retour après avoir raté toute sa première saison, et Jared Veldheer s'est amené comme joueur autonome. Ces deux joueurs devraient améliorer la protection devant Palmer, qui a de bons outils autour de lui. À défaut d'être le receveur dominant qu'il était il y a cinq ans, Larry Fitzgerald est encore bon, Michael Floyd a émergé avec une saison de 1041 verges en 2013, et Andre Ellington est un demi offensif polyvalent, capable de faire des étincelles.

Les Cards étaient sous-estimés à pareille date l'année dernière. Le danger serait de les surestimer un an plus tard. Une autre saison de 10 victoires semble être un objectif réaliste, mais dans la puissante Nationale, ce ne sera peut-être pas encore suffisant pour participer aux séries.

Prédiction: 10-6*

---

RAMS DE SAINT-LOUIS

Sam Bradford a raté 15 matchs en raison de blessures lors de ses quatre premières saisons et il ne jouera pas en 2014, blessé à un genou. Le quart-arrière de 26 ans avait déjà la réputation d'être fragile lorsqu'il est arrivé dans la NFL, en 2010...

C'est Shaun Hill, 34 ans, qui devient le quart partant des Rams. Hill devra pouvoir s'appuyer sur un bon jeu au sol afin de connaître du succès, et avec Jake Long et la recrue Greg Robinson, la ligne offensive devrait être capable de créer des ouvertures pour Zac Stacy et les autres demis de l'équipe.

Tavon Austin est explosif et polyvalent, mais son style de jeu fait en sorte qu'il ne peut être un receveur numéro un. Les Rams avaient l'occasion de combler cette lacune en repêchant Sammy Watkins, mais ils ont préféré prendre Robinson.

Les Rams sont toutefois construits de la même façon que les trois autres équipes de leur division, soit autour de leur défense, qui sera dirigée par le controversé Gregg Williams cette saison.

Robert Quinn et Chris Long forment probablement le meilleur duo d'ailiers défensifs du circuit, la recrue Aaron Donald était considéré comme le meilleur plaqueur disponible au dernier repêchage, et les secondeurs Alec Ogletree et James Laurinaitis sont très solides. Mais à moins que Hill joue aussi bien que l'avait fait Kurt Warner lorsqu'il a remplacé Trent Green, il y a 15 ans, il est peu probable que ce soit cette saison que les Rams quittent la cave de leur division.

Prédiction: 4-12

__________________________________________

* = Meilleurs deuxièmes




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer