Jonathan Martin a été ébranlé par les insultes raciales

Jonathan Martin (à droite) a quitté les Dolphins... (Photo Lynne Sladky, AP)

Agrandir

Jonathan Martin (à droite) a quitté les Dolphins de Miami en octobre après avoir possiblement fait l'objet de harcèlement quotidien de la part de ses coéquipiers, dont Richie Incognito (à gauche).

Photo Lynne Sladky, AP

Associated Press
Miami

Le joueur de ligne offensive Jonathan Martin a déclaré que les insultes raciales ainsi que les commentaires agressifs et à connotation sexuelle émis à propos de sa mère et de sa soeur ont tous contribué à sa décision de quitter les Dolphins de Miami.

Martin a aussi indiqué qu'il n'était pas la seule victime de harcèlement dans le vestiaire des Dolphins.

«D'autres personnes l'ont aussi vécu, a commenté Martin. J'ignore pourquoi j'ai été la cible principale.»

Martin a participé à une entrevue en compagnie de l'ex-entraîneur de la NFL Tony Dungy, désormais analyste pour le réseau américain NBC, dont certains extraits ont été diffusés mardi et mercredi. Dungy fait partie d'un comité, mis sur pied par le propriétaire des Dolphins Stephen Ross, chargé de réviser le code de conduite de l'équipe. Il a ajouté sur les ondes du Today Show de NBC qu'il avait discuté avec trois directeurs généraux qui lui auraient confié que Martin allait obtenir d'autres opportunités de jouer dans la NFL.

«Ils ont tous dit qu'il était un bon joueur. Il obtiendra une autre opportunité, a déclaré Dungy. Ils ont cependant tous peur de se retrouver sous la loupe. Il doit se retrouver dans un environnement adéquat, qui sera différent du vestiaire de Miami.»

Martin a notament déclaré à Dungy qu'il avait discuté de la situation avec des membres de l'organisation, mais qu'il avait refusé d'en parler à l'entraîneur-chef des Dolphins Joe Philbin. «Les membres de l'organisation savaient que j'avais des ennuis», a confié Martin.

Il a aussi reconnu avoir contacté des amis qui jouent pour d'autres équipes de la NFL, et ils ont tous convenu que le niveau de harcèlement dont il prétendait être victime chez les Dolphins était beaucoup plus grave que ce qui se déroule habituellement dans un vestiaire sportif.

«Je n'ai aucun problème avec le dénigrement habituel qui se pratique dans la NFL, comme les remarques sur la coupe de cheveux et des choses comme ça, de petits tours, a expliqué Martin. Mais des remarques personnelles, pour attaquer une personne, je ne crois pas qu'il y ait de place pour ça.»

Ce scandale a jeté de l'ombre sur la majeure partie de la saison des Dolphins.

D'autre part, Martin a aussi mentionné à Dungy qu'il se sentait «pris, comme s'il n'y avait aucune façon de régler ça», avant d'ajouter qu'il avait pris la décision de quitter l'équipe parce qu'il était préoccupé pour sa santé et son bien-être.

Martin a quitté les Dolphins en octobre après avoir possiblement fait l'objet de harcèlement quotidien de la part de ses coéquipiers, dont le joueur de ligne offensive Richie Incognito, qui a été suspendu pour les huit derniers matchs de la saison.

L'avocat new-yorkais Ted Wells a ouvert une enquête au nom de la NFL en novembre, et son rapport sera rendu public après le Super Bowl. Ross a indiqué qu'il avait une idée des conclusions qui seront dans le rapport, mais a refusé d'entrer dans les détails.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer