Selon ce qu'a appris La Presse, les chances sont très bonnes que Jim Popp demeure l'entraîneur-chef des Alouettes en 2014. L'organisation et lui auraient même amorcé des pourparlers au sujet d'une éventuelle prolongation de contrat.

Publié le 20 nov. 2013
Miguel Bujold LA PRESSE

Le propriétaire Robert Wetenhall souhaite que Popp conserve le poste de pilote de l'équipe, et ce dernier est disposé à poursuivre l'aventure sur les lignes de côté, à condition que son contrat soit ajusté en conséquence.

Il reste une année au contrat de DG de Popp. Toutefois, s'il accepte de demeurer entraîneur-chef de l'équipe, il signera fort probablement une nouvelle entente au cours des prochains mois.

Popp aimerait inclure une clause échappatoire à un nouveau contrat, au cas où il recevrait une offre d'une équipe de la NFL. Rappelons qu'il a discuté avec les Panthers de la Caroline, les Colts d'Indianapolis, les Jaguars de Jacksonville et les Jets de New York au cours des deux dernières années.

Plus tôt cette semaine, les Alouettes ont fait savoir à Mike Miller et à Doug Berry qu'ils ne seraient pas de retour avec l'équipe. En raison d'un embargo de la Ligue canadienne de football en cette semaine de la Coupe Grey, l'organisation n'a toutefois pas pu commenter la nouvelle.

L'organisation serait déjà à la recherche de son prochain coordonnateur offensif, et au moins une équipe de la LCF aurait reçu une demande des Alouettes afin de pouvoir discuter avec un candidat potentiel. Cette demande a toutefois été rejetée.

Malgré le fiasco du passage de Dan Hawkins et de Miller à Montréal, les Alouettes n'hésiteront pas à embaucher un coordonnateur offensif américain qui ne possède aucune expérience dans la LCF s'ils jugent qu'il est le meilleur candidat disponible.

Les autres entraîneurs offensifs de l'équipe en 2013 devraient tous être de retour la saison prochaine. C'est notamment le cas de l'ancien quart-arrière Ryan Dinwiddie, qui était le responsable du contrôle de la qualité à sa première saison avec l'équipe.

Dinwiddie a tellement impressionné l'organisation qu'il pourrait être considéré pour le poste de coordonnateur offensif. Il est peu probable qu'il l'obtiendra, mais Dinwiddie prend du galon.

Thorpe veut rester

Après avoir accompli un travail colossal à sa première saison comme coordonnateur défensif, Noel Thorpe a indiqué aux Alouettes qu'il comptait être de retour la saison prochaine.

Il ne serait toutefois pas étonnant que Thorpe fasse partie de la liste de candidats des trois équipes qui doivent pourvoir leur poste d'entraîneur-chef, soit le Rouge et Noir d'Ottawa, les Blue Bombers de Winnipeg et les Eskimos d'Edmonton.

Les Alouettes estiment que Thorpe possède les outils afin d'éventuellement être un entraîneur-chef, mais ils sont également d'avis qu'il n'a pas encore tout à fait assez d'expérience pour être à la barre d'une équipe dès la saison prochaine.