Les deux dernières années n'ont pas été faciles pour Étienne Boulay, mais dimanche, le maraudeur était un homme comblé, lui qui a remporté la Coupe Grey pour la troisième fois de sa carrière.

Mis à jour le 26 nov. 2012
Miguel Bujold LA PRESSE

«C'est merveilleux! C'est fou comme le bon Dieu a toujours un plan pour nous. Lorsqu'on est confronté à beaucoup d'adversité, on ne voit parfois pas plus loin que le bout de son nez. Mais là, je vis un moment de rêve», a commenté Boulay, qui a joué en séries éliminatoires en dépit d'une blessure.

«Ça fait trois semaines que j'ai une fracture à un poignet. Je veux donc me reposer au cours des prochaines semaines avant de prendre une décision quant à mon avenir. Je ne déciderai rien avant les Fêtes.»

Boulay a été très impressionné de ce qu'il a vu chez les Argonauts cette saison, surtout au cours de la dernière semaine.

«C'est incroyable à quel point les joueurs étaient concentrés sur le travail à accomplir cette semaine. Je n'ai jamais vu ça, le nombre d'heures où on a étudié et regardé des vidéos, et souvent sans même que les entraîneurs nous le demandent», a raconté Boulay.

Scott Milanovich est un autre ancien membre des Alouettes qui savourait pleinement la victoire. L'entraîneur-chef a remporté un titre dès sa première saison à la tête des Argos.

«Je suis très fier de nos joueurs. Ils ont toujours cru qu'ils pouvaient se rendre jusqu'au bout, malgré quelques séquences difficiles en cours de route. Je suis heureux pour les joueurs et cette organisation», a déclaré Milanovich, qui a vanté le travail de l'unité défensive de son ami Chris Jones.

«C'est elle qui nous a donné notre erre d'aller. La clé contre les Stampeders est d'arrêter Jon Cornish, et c'est ce qu'on a fait», a souligné l'ancien adjoint de Marc Trestman.

La défense des Argos a bien joué du début à la fin du match, ce qui n'a pas été le cas de l'attaque, qui a connu des ennuis au premier quart. Ricky Ray et compagnie se sont toutefois réveillés à compter du deuxième quart. «Ce fut un peu à l'image de notre saison. On a disputé notre meilleur football au bon moment», a dit Ray.

C'est Chad Kackert qui a obtenu le titre du joueur par excellence du 100e match de la Coupe Grey. Le porteur de ballon a totalisé 133 verges en 20 courses, en plus de capter 8 passes pour 62 verges.

«Les dernières minutes du match m'ont semblé interminables! Tout le monde a contribué à cette victoire, notre défense, nos unités spéciales, notre ligne offensive, Ricky, tout le monde. Je suis normalement quelqu'un d'assez volubile, mais je suis incapable de décrire ce que je ressens à l'heure actuelle», a dit Kackert.