Mark Sanchez a commis trois interceptions et les Jets de New York ont été éliminés de la course aux éliminatoires de l'Association américaine, dimanche, en s'inclinant 19-17 contre les Dolphins de Miami.

Publié le 1er janv. 2012
ASSOCIATED PRESS

Chaque revirement a entraîné un placement, et les Jets ont alloué six premiers jeux en situation de troisième essai durant une progression de 21 jeux et 94 verges qui a permis aux Dolphins d'inscrire leur seul touché de la rencontre.

Bref, les Jets ont de nouveau été victimes de leurs propres erreurs. Ils ont alloué 126 points suite à des revirements cette saison, soit le plus haut total dans la ligue.

Les Jets (8-8) ont entamé la rencontre à la recherche d'une victoire, assortie de trois défaites de leurs principaux adversaires pour espérer atteindre les éliminatoires. Ils ont plutôt terminé la saison avec trois défaites consécutives, un recul important pour une équipe qui avait atteint le match de championnat de l'Américaine à chacune des deux dernières saisons.

Les Dolphins (6-10) ont bouclé leur troisième saison perdante consécutive, soit leur plus longue séquence du genre depuis celle des années 1960. Ils ont d'ailleurs congédié l'entraîneur Tony Sparano le 12 décembre, et ont entamé le processus d'embauche du successeur.

La dernière interception de Sanchez s'est produite au 10 des Dolphins, avec trois minutes à jouer, et tandis que les Jets tiraient de l'arrière 16-10. Le secondeur substitut Marvin Mitchell s'est faufilé devant le receveur de passes Shonn Greene et a retourné le ballon sur 55 verges pour mettre la table pour un placement.

Randy Starks, qui pèse 305 livres, a bouclé la rencontre avec deux interceptions.