Les Giants de New York ont finalement retrouvé leur touche à l'attaque, eux qui profiteront maintenant d'une semaine de repos avant d'amorcer une deuxième moitié de saison qui s'annonce très difficile.

Tom Canavan ASSOCIATED PRESS

Ahmad Bradshaw a amassé 104 verges au sol et inscrit trois touchés - un sommet en carrière - et Lawrence Tynes a réussi un placement de 23 verges à 1:32 de la fin du match pour permettre aux Giants de l'emporter 27-24 face aux Bills de Buffalo, dimanche.

«Cette victoire est vraiment très importante pour nous, a mentionné le plaqueur David Diehl. Avant la rencontre, on se préoccupait de beaucoup de choses, surtout de notre jeu au sol. Ahmad a connu un excellent match pour nous avec toutes ses verges et ses touchés.

«On avait aussi discuté toute la semaine du fait qu'il ne fallait surtout pas causer de revirements face à une équipe comme celle des Bills. On parle ici d'une équipe qui marque en moyenne 14 points par match sur des revirements. On voulait absolument garder le contrôle du ballon.»

Bradshaw a marqué sur trois courses d'une verge et en a ajouté une de 30 verges pour aider Tynes à procurer la victoire aux Giants (4-2), qui ont rebondit après s'être inclinés devant les Seahawks de Seattle le week-end dernier en limitant les puissants Bills (4-2) à seulement sept points en deuxième demie.

«À chaque fois que j'en ai la chance, je veux aider l'équipe et provoquer des choses à l'attaque. C'est exactement ce que j'ai l'intention de faire à toutes les fois que j'aurai une ouverture, a déclaré Bradshaw, qui avait aussi établi un sommet personnel en 2007 contre les Bills, alors qu'il avait inscrit un majeur de 88 verges pour permettre aux Giants de s'assurer d'une place en éliminatoires et d'ensuite remporter le Super Bowl. On a travaillé très fort toute la semaine, et on en a vu les résultats aujourd'hui (dimanche).»

Ryan Fitzpatrick a complété 21 de ses 30 passes pour un total de 244 verges et effectué trois passes de touché de 60 verges en direction de Naaman Roosevelt et de neuf verges à l'endroit de Stevie Johnson, mais sa dernière passe a été touchée par Jason Pierre-Paul à la ligne de 25 des Bills.

Fitzpatrick a aussi vu deux de ses passes être interceptées par Corey Webster, la dernière ayant menée au placement de la victoire des Giants.

Eli Manning a été presque parfait face à la défensive solide des Bills, complétant 21 de ses 32 passes pour 292 verges et aucune interception.

«On croit qu'on est en très bonne position et on a fait beaucoup de progrès à l'attaque, a évoqué Manning. On ne pouvait pas se permettre de commettre des erreurs comme on l'avait fait la semaine dernière, et tout le monde a pris ça à coeur.»

Fred Jackson a connu un autre excellent match pour les Bills en cumulant 121 verges au sol, incluant un touché de 80 verges - un sommet en carrière. Il a également capté cinq passes pour un total de 47 verges.