Le propriétaire des Colts d'Indianapolis, Jim Irsay, affirme qu'il y a une «petite possibilité» que Peyton Manning puisse effectuer un retour au jeu en décembre.

ASSOCIATED PRESS

Irsay a utilisé Twitter pour informer les amateurs des Colts sur la situation de Manning après les commentaires qu'il a émis au cours d'un déjeuner privé.

Le porte-parole de l'équipe, Avis Roper, a affirmé que le statut de Manning n'a pas changé et que le nom du quart-arrière vedette n'a pas été placé sur la liste des blessés pour le reste de la saison.

Quelques minutes plus tard, Irsay a écrit ceci: «Je n'ai pas dit que Peyton était à l'écart pour la saison; garder son nom sur la liste des joueurs actifs se prend mois par mois. Les possibilités d'un retour en décembre sont minces.»

Le dernier match de la saison régulière est prévu le 1er janvier.

Manning a raté les trois premiers matchs cette saison à la suite de sa troisième opération au cou en 19 mois et les Colts ont une fiche de 0-3 sans leur quart proclamé joueur par excellence de la ligue à quatre reprises.

Manning a assisté aux entraînements des Colts et il a suivi le match de dimanche - revers face aux Steelers de Pittsburgh - dans la loge des instructeurs. Il avait commencé 227 matchs consécutifs, incluant les séries éliminatoires, avant de manquer le match d'ouverture.

Manning a subi une chirurgie au cou le 8 septembre. Les Colts n'ont pas discuté de sa convalescence en détail, mais il devait s'absenter au moins deux mois après une opération visant à traiter une lésion d'un nerf responsable d'une faiblesse de son triceps.

Certains médecins ont avancé que le rétablissement peut prendre quatre mois ou plus, ce qui pourrait garder Manning à l'écart du jeu pour toute la saison.

Manning avait également subi une chirurgie le 23 mai, mais elle n'avait pas résolu le problème.

Les Colts ont sorti Kerry Collins de sa retraite pour remplacer Manning dans la formation partante mais il en a arraché et a quitté le match contre les Steelers, peut-être victime d'une commotion cérébrale.

Les débuts difficiles de Collins ont alimenté les spéculations selon lesquelles les Colts pourraient être tentés de faire confiance à un autre vétéran - peut-être l'ancien quart-arrière des Jaguars de Jacksonville, David Garrard, ou le quart retraité des Bengals Carson Palmer.