Le botteur Christopher Milo a inscrit tous les points du Rouge et Or de l'Université Laval, qui a obtenu son laissez-passer pour la Coupe Vanier en arrachant une victoire de 13-11 aux Mustangs de l'Université Western, samedi, dans le cadre de la Coupe Uteck.

Mis à jour le 20 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Le botteur des champions de la Ligue de football universitaire du Québec (LFUQ) avait pourtant mal débuté sa journée en ratant son premier botté de précision, mais il s'est repris avec des placements de 24,11, 34 et 29 verges -ce dernier réussi avec 1:46 à écouler au match. Milo, le joueur par excellence de la Coupe Uteck, a aussi réussi un simple sur un botté de dégagement en fin de match.

«On a démontré beaucoup de caractère, c'est certain, a reconnu Milo. Je suis plus ou moins satisfait de mon travail, surtout sur les dégagements en début de match. Le ballon était dur, alors il voyage moins dans ce temps-là. Mais ce n'est pas important, tout ce qu'on espère c'est mettre la cerise sur le gâteau la semaine prochaine (à la Coupe Vanier).»

Le Rouge et Or a ainsi savouré une 43e victoire d'affilée à domicile. Il a aussi accédé à la Coupe Vanier pour la sixième fois, et présente jusqu'aujourd'hui une fiche parfaite en grande finale de cinq victoires contre aucune défaite.

«On a remporté un match très serré aujourd'hui (samedi), mais on a mis notre casque et on est allés à la guerre», a lancé le plaqueur Marc-Antoine Beaudoin-Cloutier.

Le botteur de précision des Mustangs Lirim Hajrullahu, qui avait réussi un spectaculaire placement de 47 verges au troisième quart, devait réussir un placement de 46 verges contre le vent avec moins de deux secondes à faire au match pour procurer la victoire aux siens. Il a cependant échoué.

Le Rouge et Or affrontera donc à la Coupe Vanier le champion du match de la Coupe Mitchell entre les Huskies de l'Université Saint Mary's et les Dinos de Calgary. La Coupe Vanier sera disputée au PEPS de l'Université Laval le 27 novembre.

«Ça bien été, on a fait de gros jeux et profité des pénalités, a commenté le plaqueur défensif du Rouge et Or Marc-Antoine Fortin. On a eu chaud, mais au bout du compte on l'a emporté in extremis. On va être là, et on va être prêts pour la semaine prochaine.»

Le quart du Rouge et Or Bruno Prud'homme a démontré l'ampleur de son talent en affichant une belle mobilité et une précision presque chirurgicale sur ses passes. Il a cependant donné la frousse à ses coéquipiers en étant victime d'un sévère plaqué à la tête tandis qu'il courait avec le ballon en fin de match. Il est toutefois demeuré à son poste.

Le quart des Mustangs Donnie Marshall -qui est aussi le fils de l'entraîneur-chef Greg Marshall- a inscrit le seul touché du match avec 15 secondes à écouler à la première demie qui donnait les devants 8-6 aux champions du Canada-Ouest.

Les Mustangs, reconnus pour leur jeu au sol, ont donné du fil à retordre à la défensive du Rouge et Or. Leurs porteurs de ballon, Jerimy Hipperson et Nathan Riva, ont offert de bonnes performances au sol pour les perdants.

Par ailleurs, le receveur de passes étoile Julian Feoli-Gudino ne jouera plus cette saison après s'être fracturé le péroné. Le porteur de ballon, Sébastien Lévesque, qui peinait à retrouver son rythme après avoir soigné une blessure au genou, a bien fait.

Le match avait pourtant mal commencé pour le Rouge et Or, qui a dû concéder un point dès le botté d'envoi puisque le ballon a quitté le terrain dans leur zone des buts.

Après avoir échoué lors de leur première progression, les hommes de l'entraîneur-chef Glen Constantin ont bénéficié d'une passe approximative de Marshall sur le premier jeu pour l'intercepter et reprendre le ballon dans le territoire ennemi. Le Rouge et Or n'a toutefois pas pu convertir cette opportunité en points au tableau.

Le botteur des Mustangs Darryl Wheeler a réussi tout un jeu en fin de première demie lorsqu'il a récupéré son botté de dégagement et permis aux siens de poursuivre leur progression. Marshall a profité de cette opportunité pour inscrire le touché grâce à une faufilade du quart de la ligne d'une verge. Les Mustangs ont donc retraité au vestiaire pour la mi-temps avec une mince avance de 8-6 sur les locaux.

Seule équipe encore invaincue au pays, le Rouge et Or a remporté un huitième titre de conférence de suite samedi dernier grâce à un gain serré de 22-17 aux dépens du Vert et Or de Sherbrooke en finale de la Coupe Dunsmore.