Source ID:; App Source:

Les Titans gagnent le premier rang de l'AFC

Les Titans du Tennessee ont lancé un message aux Steelers de Pittsburgh,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Teresa M. Walker
Associated Press
Nashville

Les Titans du Tennessee ont lancé un message aux Steelers de Pittsburgh, dimanche, leur rappelant que les séries éliminatoires de l'Américaine devront passer par «Music City» avec une victoire de 31-14.

Avec cette victoire, les Titans portent leur fiche à 13-2, la meilleure dans l'Américaine. Il s'agit d'une 15e victoire en 17 matchs pour la formation du Tennessee, qui devait faire face à la meilleure défensive de la NFL après une défaite aux mains des Texans de Houston, dans un match où ils n'avaient pu inscrire un touché pour la première fois de la saison.

Ils ont plutôt bien rebondi, stoppant la série de victoires des Steelers (11-4) à cinq et devenant la première formation à obtenir plus de 300 verges (323) offensives contre eux cette saison.

L'entraîneur-chef Jeff Fisher a parlé du meilleur match de la saison des Titans.

«On n'a pas lancé un message, a dit Fisher, on a pris notre rythme. Nous avions besoin de prendre notre rythme pour les séries et nous assurer la semaine d'inactivité en remportant ce match. En boni, nous jouerons une deuxième partie à domicile en séries.»

Le secondeur Keith Bulluck, qui a célébré la victoire en piétinant une «Terrible Towel» à la fin du match, a été beaucoup plus succinct.

«Ca donne le ton pour les séries dans l'Américaine», a-t-il dit.

La défensive des Titans, tout juste derrière celle des Steelers au chapitre des points accordés et privée des services du plaqueur défensif Albert Haynesworth et de l'ailier défensif Kyle Vanden bosch en raison de blessures, n'a pas démontré de complexes, plaquant le quart Ben Roethlisberger cinq fois derrière sa ligne de mêlée et le forçant à se commettre dans quatre revirements - dont deux interceptions - qui ont mené à 21 de leurs points.

La recrue Jason Jones, qui a remplacé Haynesworth, a notamment terminé le match avec 3,5 sacs et a été à l'origine de trois échappées commises par Roethlisberger. Michael Griffin a réussi les deux interceptions aux dépens du quart des Steelers, qui a tout de même terminé le match avec 26 en 40, pour des gains de 331 verges et deux touchés.

«L'effort que nous avons reçu de ces joueurs est phénoménal», a ajouté Fisher.

Tout en étant moins flamboyant, Kerry Collins a complété 20 de ses 29 passes, pour des gains de 216 verges et un touché. Chris Johnson et LenDale White en ont ajoutés deux autres par la course.

Dans un match disputé de façon séquentielle, les Titans ont d'abord pris les devants 10-0 grâce au placement de 42 verges de Rob Bironas et au touché de Justin Gage sur une passe de 34 verges de Collins dans les trois premières minutes de jeu.

Puis, ce sont les Steelers qui ont pris les commandes du match. Santonio Holmes a d'abord rapproché les siens à trois points des meneurs avec 5:40 à faire au premier quart après une passe de 31 verges de Roethlisberger, avant que ce dernier ne rejoigne Hines Ward sur 21 verges pour faire 14-10 Steelers au deuxième quart.

Cette avance des visiteurs ne devait toutefois durer que pendant quatre minutes trente-six. Johnson a rejoint la zone des buts sur une course de 21 verges pour porter la marque à 17-14 Titans à la mi-temps. Puis White, sur une course d'une verge, et Griffin, sur un retour d'interception de 83 verges, ont scellé l'issue du match au quatrième quart.

«On ne se mettra pas à pointer quiconque du doigt, a déclaré Roethlisberger. Nous avons accompli du bon boulot toute au long de la saison. Nous gagnons en équipe et nous perdons en équipe.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer