(Turin) Richard Carapaz s’est emparé du maillot rose de meneur au classement général du Tour d’Italie, samedi, à l’issue de la 14e étape qui a été remportée par Simon Yates.

Publié le 21 mai
Associated Press

Carapaz, un cycliste équatorien qui a remporté le Giro en 2019 et la médaille d’or olympique l’an dernier, a lancé son attaque à l’approche d’un col vers Superga alors qu’il restait environ 30 km à franchir à l’étape, puis il s’est accroché après avoir été rattrapé par Jai Hindley, Vincenzo Nibali et Yates lors de l’ascension de l’avant-dernier col — le Colle Della Maddalena.

Yates a augmenté la cadence lors de l’ascension de la dernière petite butte au Parco del Nobile, lui permettant de larguer Hindley, Carapaz et Nibali.

Yates, le cycliste britannique de l’équipe BikeExchange-Jayco, a fini 15 secondes devant Hindley, Carapaz et Nibali, qui ont tous franchi le fil d’arrivée ensemble, après près de quatre heures d’efforts soutenus.

Photo Gian Mattia D’Alberto, Associated Press

Simon Yates a gagné l’épreuve reliant Santena à Turin.

Pour sa part, le Canadien Alexander Cataford, de l’équipe Israel-Premier Tech, a terminé l’étape au 88e échelon, à 31:39 de Yates. L’Ottavien est maintenant 96e au classement général.

Il s’agissait de la deuxième victoire de Yates au Tour d’Italie, après celle acquise au contre-la-montre individuel lors de la deuxième étape de la compétition, et de sa sixième en carrière au Giro.

Yates a toutefois été exclu de la course au titre pendant la neuvième étape, qui a culminé au sommet de l’exténuant col Blockhaus.

Le parcours de 147 km reliant Santena à Turin fut ponctué des cols Superga et Maddlena, et comprenait deux tours d’un circuit dans la deuxième portion de l’étape, qui ressemblait davantage à une classique cycliste d’un jour.

Le classement général a été complètement chambardé, notamment à cause de la température — il faisait 34 degrés Celsius — et du rythme endiablé du peloton dès le départ.

Carapaz, qui fait partie de l’équipe Ineos Grenadiers, dispose d’une avance de sept secondes devant Hindley, et Joao Almeida est troisième, à 30 secondes.

Juan Pedro Lopez, l’Espagnol qui portait le maillot rose depuis 10 jours, a été délogé lorsque Carapaz a lancé son attaque au col Superga. Il est neuvième, à plus de quatre minutes.

Tom Dumoulin, le vainqueur du Giro en 2017, a lancé la serviette vers le milieu de l’épreuve en raison d’une douleur persistante au dos.

En 1949, le col Superga avait été le théâtre du tragique écrasement d’avion qui avait tué l’ensemble de l’équipe de soccer de Turin.

La 15e étape prévue dimanche s’étalera sur 178 km entre Rivarolo Canavese et Cogne, et sera ponctuée de trois longs cols, dont un menant au fil d’arrivée.

Le Tour d’Italie se terminera le week-end prochain à Vérone.