(Montréal) Tout s’est décidé dans la dernière ascension du jour, mercredi, à la troisième étape du Tour de Catalogne. Guillaume Boivin et ses coéquipiers d’Israel-Premier Tech ont épaulé le Canadien Michael Woods, qui n’a cependant pas réussi à tenir tête aux meneurs en fin de parcours.

Publié le 23 mars
info@sportcom.qc.ca Sportcom

L’Australien Ben O’Connor (AG2R Citroën) a attaqué avec un peu plus de 8 kilomètres à faire dans cette ultime montée. Quelques autres coureurs ont tenté d’en faire autant par la suite, mais aucun n’a pu rejoindre O’Connor, qui s’était creusé une avance de 25 secondes.

Il a finalement remporté l’étape en solo, à bout de souffle, 6 secondes devant ses plus proches poursuivants. Les trois premières étapes du Tour de Catalogne ont ainsi été gagnées par des représentants de l’Australie.

L’Espagnol Juan Ayuso (UAE Emirates) a remporté le sprint pour la deuxième place, tout juste devant les Colombiens Nairo Quintana (Arkéa Samsic) et Sergio Higuita (BORA — Hansgrohe).

Michael Woods a pour sa part été le 40e cycliste à franchir la ligne d’arrivée, à 39 secondes du vainqueur. Boivin s’est quant à lui classé 112e (+12 minutes 14 secondes).

Cette victoire permet à Ben O’Connor d’enfiler le maillot vert et blanc de meneur au classement général provisoire. Il devance Juan Ayuso de 10 secondes et détient une priorité de 12 secondes sur Nairo Quintana. Woods est monté de dix échelons et occupe le 36e rang provisoire, mais son retard a augmenté à 1 minute 22 secondes.

La quatrième étape sera présentée sur un parcours montagneux de 166 kilomètres, jeudi, qui se conclura au sommet de la station Boi Taüll.