Samedi, l’athlète de Saguenay a pris le 90e rang de l’épreuve de 164 kilomètres où trois ascensions d’importance ponctuaient la deuxième moitié de la course.

Sportcom

Les cyclistes toujours en lice au Tour d’Italie avaient un ultime rendez-vous avec la montagne samedi. Cette 20e et avant-dernière étape a été l’affaire de l’Italien Damiano Caruso, qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée au sommet de l’Alpe Motta.

PHOTO GIAN MATTIA D'ALBERTO, ASSOCIATED PRESS

Damiano Caruso a levé les bras en franchissant le fil d’arrivée.

Le cycliste de la formation Bahrain Victorious a ainsi signé sa première victoire d’étape dans un grand tour, devançant de 24 secondes le détenteur du maillot rose, le Colombien Egan Bernal (INEOS-Grenadiers). Daniel Martinez (INEOS-Grenadiers) et Romain Bardet (DSM), qui était d’ailleurs toujours dans le coup à 5 kilomètres de l’arrivée, ont suivi aux troisièmes et quatrièmes rangs, à 35 secondes.

Seul Québécois sur la ligne de départ, Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) est à une étape de compléter son premier Tour d’Italie. Samedi, l’athlète de Saguenay a pris le 90e rang (+31 min 37 s) de l’épreuve de 164 kilomètres où trois ascensions d’importance ponctuaient la deuxième moitié de la course. Il pointe au 113e échelon du général (+4 h 41 min 33 s).

La tête du classement général appartient toujours à Egan Bernal, en avance de 1 minute 59 secondes sur son plus proche poursuivant, Damiano Caruso. Provisoirement troisième, le Britannique Simon Yates (BikeExchange) accuse pour sa part un retard de 3 minutes 23 secondes.

PHOTO LUCA BETTINI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Egan Bernal dispose d’une avance d’une minute et 59 secondes sur Damiano Caruso à l’aube de l’étape finale du Giro

Bernal enfilera le maillot rose pour une 12e journée consécutive dimanche. Un contre-la-montre de 30 kilomètres, disputé dans les rues de Milan, conclura cette 104e édition du Giro.

Boucles de la Mayenne

Pour une deuxième journée d’affilée, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est imposé aux Boucles de la Mayenne. Vainqueur de la deuxième étape vendredi, le Français en a remis samedi, gagnant le sprint massif au terme d’une course de 182 kilomètres reliant Saint-Bertevin et Craon, ce qui lui a également permis de prendre la tête du classement général.

Portant les couleurs de Rally, le Québécois Pier-André Côté (+4 secondes) a quant à lui pris le 61e rang. Le cycliste de Saint-Henri-de-Lévis occupe le 28e rang du classement général.

Une course de 181 kilomètres entre Méral et Laval attend les cyclistes dimanche pour la quatrième et dernière étape des Boucles de la Mayenne.