(Puebla De Sanabria) PUEBLA DE Le Belge Jasper Philipsen a bravé la pluie et le vent pour remporter la 15e étape du Tour d’Espagne, jeudi, tandis que Primoz Roglic conservait son maillot rouge de meneur au classement général avec deux étapes relevées à négocier.

The Associated Press

Philipsen a signé sa première victoire d’étape dans une épreuve majeure. Il s’est hissé devant le peloton principal vers la fin de l’étape de 230 km — la plus longue de l’épreuve — qui sillonnait le nord-ouest de l’Espagne.

Le cycliste de 22 ans a franchi le fil d’arrivée après six heures et 22 minutes d’efforts soutenus, battant de justesse Pascal Ackermann et Jannik Steimle.

Woods 87e, Piccoli 124e

Le Canadien Michael Woods a fini l’étape en 87e place, à 1:45 de Philipsen. Son compatriote James Piccoli, de Montréal, a suivi au 124e rang. Woods, d’Ottawa, pointe au 27e échelon au cumulatif, alors que Piccoli est 124e.

Roglic, le champion en titre de la Vuelta, a conservé une avance de 42 secondes devant Richard Carapaz au classement général. John Hugh Carthy est troisième, à 47 secondes.

La pandémie de coronavirus a forcé les organisateurs à repousser le Tour d’Espagne de quelques semaines, et en conséquence les cyclistes sont confrontés aux températures plus fraîches et automnales d’octobre et novembre. Les organisateurs ont également réduit le nombre d’étapes, de 21 à 18, en raison des restrictions au calendrier de l’UCI.

Les athlètes ont dû enfiler des vestes imperméables pour lutter contre le froid et la faible pluie jeudi.

Vendredi, la course se transportera au cœur de l’Espagne, en vue du dernier droit vers la capitale. La 16e étape s’étalera sur 162 km entre Salamanque et Ciudad Rodrigo, et mettra la table pour une étape décisive en terrain montagneux samedi.

Le Tour d’Espagne se terminera ensuite dimanche à Madrid.