(Camigliatello Silano) Le champion du monde de contre-la-montre, Filippo Ganna, a signé sa deuxième victoire d’étape cette année au Tour d’Italie mercredi, tandis que le Portugais Joao Almeida ajoutait plus de 40 secondes à son avance en tête du classement général.

Associated Press

Ganna — qui a aussi gagné le contre-la-montre en lever de rideau du Giro — s’est levé de son vélo et a brandi le poing vers le ciel avant d’enfouir son visage entre ses mains en franchissant le fil d’arrivée de la cinquième étape, qui s’étalait sur 225 km entre Mileto et Camigliatello en Calabre.

Patrick Konrad a devancé Almeida au sprint final pour s’adjuger la deuxième place, tandis que le peloton a suivi derrière, à 34 secondes de Ganna.

Alexander Cataford, d’Ottawa, a terminé en 92e position, à 21:18. Le seul cycliste canadien à prendre part au Giro occupe maintenant le 99e échelon au cumulatif.

Ganna, un Italien de l’équipe Ineos Grenadiers, a fait partie d’une échappée à huit cyclistes et a lancé une attaque à environ 16 km de l’arrivée, lors de la montée du col de catégorie 1 Valico Montescuro.

« Je n’aurais même pas dû faire partie de l’échappée aujourd’hui ; j’étais censé aider Salvatore Puccio, a indiqué Ganna. Mais après une série d’attaques sur 40 km, je lui ai dit de s’accrocher à ma roue et nous avons rejoint le groupe de tête. »

Ainsi, l’Espagnol Pello Bilbao est maintenant deuxième au classement général, à 43 secondes d’Almeida. Jonathan Caicedo accusait seulement deux secondes de retard sur le Portugais à l’aube de la cinquième étape, mais il a perdu plus de 16 minutes mercredi.

La sixième étape prévue jeudi reliera les villes de Castrovillari et Matara sur 188 km, et comprendra l’ascension d’un col de catégorie 3.

Le Giro a été déplacé du mois de mai en raison de la pandémie de coronavirus. La course culminera le 25 octobre avec la tenue d’un contre-la-montre individuel à Milan.