Léandre Bouchard a été le meilleur Canadien à la Coupe du monde de cross-country de vélo de montagne de Nove Mesto, jeudi, en République tchèque. L’Olympien des Jeux de Rio s’est classé en 35e place, accusant un retard d’un peu moins de six minutes sur le Danois Simon Andreassen, qui remporte la première Coupe du monde de sa carrière.

Sportcom

Andreassen, champion du monde junior en 2014 et 2015, a devancé le Français Maxime Marotte et le Néerlandais Milan Vader.

L’athlète d’Alma qui court pour la formation Pivot-OTE s’est maintenu aux environs du quarantième rang pendant un bon moment pour ensuite remonter quelques échelons sur le parcours glissant, mais moins boueux qu’au critérium plus tôt cette semaine.

« J’ai pu aller chercher quelques places vers la fin. C’est un bon résultat, mais j’espérais un petit peu mieux. Par contre, je me suis préparé du mieux que je pouvais et j’ai donné ce que j’avais aujourd’hui », a dit Bouchard, ajoutant être bien heureux de renouer enfin avec le « bon stress » d’avant course d’une épreuve internationale.

Ses coéquipiers Marc-André Fortier et Raphaël Auclair ont respectivement fini 60e et 71e sur les 119 partants.

« Les racines étaient vraiment glissantes et à chaque passage, la sève ressortait, ce qui faisait en sorte que les roues dérapaient. J’avais de bons pneus avec une bonne pression et malgré tout, ça dérapait quand même un peu. »

L’étape tchèque du circuit de la Coupe du monde est habituellement celle où les spectateurs sont les plus nombreux. C’était tout le contraire jeudi, pandémie oblige.

« Ce n’était pas l’ambiance habituelle de Nove Mesto. C’était un peu spécial de se retrouver avec les autres coureurs et soi-même », a ajouté le Québécois, 34erang au critérium de mardi.

Meilleur résultat international de Marianne Théberge

Plus tôt en matinée, Marianne Théberge a brillé à l’épreuve féminine des moins de 23 ans où elle a décroché une septième place.

« C’est mon meilleur résultat sur la scène internationale chez les moins de 23 ans. Je savais que j’étais assez en forme et que j’étais capable de faire une bonne course », a révélé la Lévisienne.

« Le parcours m’avantageait un peu, car nous avons l’habitude de rouler dans les racines et les roches glissantes au Québec. Une septième place, c’est au-delà de mes attentes et je suis vraiment contente ! »

Avant la course de jeudi, le meilleur résultat de la jeune femme avait été une huitième place aux mondiaux juniors de 2018.

Les compétitions de la Coupe du monde de Nove Mesto seront présentées jusqu’à dimanche.