(Foix) Le Britannique Simon Yates a signé une deuxième victoire d’étape avec un raid en solo lors de la dernière randonnée pyrénéenne du Tour de France, dimanche, tandis que Thibaut Pinot a gagné du temps dans la lutte pour le maillot jaune, détenu par Julian Alaphilippe.

Associated Press

Yates a triomphé au sommet du Prat d’Albis lors de la 15e étape, trois jours après sa première victoire d’étape, également en montagne.

« Ça me rend très fier », a dit Yates, le champion en titre de la Vuelta.

Pinot a franchi la ligne d’arrivée deuxième, à 33 secondes de Yates. Il a accédé au quatrième rang du classement général.

Alaphilippe a craqué lors de la dernière des quatre montées. Il a tout de même gardé le maillot jaune par 95 secondes devant Geraint Thomas, le champion en titre.

PHOTO MARCO BERTORELLO, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le leader du Tour, Julian Alaphilippe

Augmentant la cadence dans le dernier kilomètre et demi, Thomas s’est classé septième, dimanche. Il a réduit de 27 secondes le coussin d’Alaphilippe.

Fougueux en dernière montée (12 km), Pinot s’est approché à une minute et 50 secondes au classement général.

Totalisant 39 km d’ascensions, le trajet avoisinait des châteaux cathares.

Le Canadien Michael Woods a fini 35e, soit 28 rangs devant son compatriote Hugo Houle. Ce dernier est de Sainte-Perpétue, Woods d’Ottawa.

Au classement cumulatif, Woods est maintenant 43e, tandis que Houle pointe au 93e rang.

Le Tour de France se terminera dimanche prochain, à Paris.