• Accueil > 
  • Sports > 
  • Cyclisme 
  • > Rui Costa s'impose pour la deuxième année d'affilée au Tour de Suisse 
Source ID:; App Source:

Rui Costa s'impose pour la deuxième année d'affilée au Tour de Suisse

Rui Costa a été impressionnant dans le contre-la-montre... (Photo : Peter Klaunzer, archives AP)

Agrandir

Rui Costa a été impressionnant dans le contre-la-montre final de 26,8 km, surtout dans la deuxième partie en pente raide.

Photo : Peter Klaunzer, archives AP

Agence France-Presse

Le Portugais Rui Costa (Movistar) a remporté dimanche le Tour de Suisse cycliste pour la deuxième année consécutive en enlevant le contre-la-montre final à Flumserberg.

Le Portugais, 26 ans, devance sur le podium le Néerlandais Bauke Mollema, deuxième à 1 min 02 sec, et le Tchèque Roman Kreuziger, à 1 min 10 sec.

Le Français Thibaut Pinot a pris la quatrième place, manquant le podium pour 16 secondes.

S'élançant dans cette neuvième étape avec 13 secondes de retard sur le Suisse Mathias Frank, en jaune depuis le début de la semaine, Rui Costa été impressionnant surtout dans les dix derniers km de pente raide menant vers la station de ski perchée à 1383 m d'altitude.

En 51 min 56 sec, il a bouclé les 26,8 km devant l'Estonien Tanel Kangert, qui avait enlevé l'épreuve de clôture du Tour l'an dernier.

Rui Costa a de quoi apprécier les routes helvètes. C'est là qu'il avait connu son premier grand succès, avec sa victoire dans le Tour 2012. Au mois d'avril, il s'était également hissé à la troisième place du Tour de Romandie, où la présence du Britannique Christopher Froome rendait la concurrence un peu plus relevée.

En plus de se succéder au palmarès, le coureur de Movistar a remporté deux étapes du Tour de Suisse 2013, dont la plus belle, la septième vendredi entre Meilen et La Punt avec l'ascension du col de l'Albuela, point d'orgue de cette édition. Il se plaçait ainsi idéalement en vue du général.

Dès lors, Mathias Frank (BMC) savait qu'il aurait du mal à résister jusqu'au bout. Mais le Suisse a vraiment perdu pied dans les ultimes kilomètres de cette redoutable montée malgré les encouragements du public.

La déception était forte pour le Suisse, relégué au 5e rang final. Son coéquipier, l'Américain Tejay Van Garderen, qui comptait parmi les principaux favoris de ce Tour, avait été le plus rapide dans la première partie, plate, de ce contre-la-montre.

Mais il fut bien moins à la l'aise dans la seconde partie, au 900 m de dénivelé.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer